Bustier pin up style

On peut être gaulée comme un bâton de chaise, et avoir envie de jouer les pin up malgré tout. Comme j’étais visiblement occupée à autre chose le jour de la distribution des boobs, je m’adapte.

12. Bustier - Sabali blogJe ne pense pas qu’on m’appellera pour faire la prochaine campagne Aubade, mais je m’en accommode. Petit remède à destination de toutes les complexées de la planche à pain : regarder quelques épisodes de The L Word. Le budget soutifs de la série doit être de 24 dollars, et elles m’ont complètement réconciliée avec la sexytude des petites poitrines.

15. Bustier - Sabali blog

Je venais de me raconter une blague.

Commençons tout de suite par souligner ce que tu as déjà remarqué de tes petits yeux affûtés : mais dis donc, où sont les photos ignobles mal exposées, prises au retardateur dans mon salon sans le moindre recul et retouchées à la serpe ?
… Eh oui, j’ai désormais un photographe officiel (*bombe fièrement son petit torse*). Je sais m’entourer de gens talentueux et disposés (va savoir pourquoi) à perdre leur temps avec ma photogénie d’huître à marée basse. Toutes les photos sont donc faites par mon ami le beau, le gentil, l’adorable Nbiaze Daneri, à qui j’envoie des brassées de bisous de remerciements au passage.

16. Bustier - Sabali blog

11. Bustier - Sabali blog

Bref. J’aime les bustiers, pour plusieurs raisons : a) ça va bien aux bustes de moineau dans mon genre b) c’est la couture de feignasse par excellence : pas de manches, pas de col, pas de parementures, pas de poches…

Sur Pinterest, ce lieu de perdition virtuel, je suis tombée en arrêt (et en amour) sur ce bustier :

bustier modèleIl fallait qu’il fût mien, naturellement.

Je peux toujours compter sur mon Allemand préféré (Burda, pour ceux qui ne suivraient pas) pour me fournir n’importe quel patron de base. Je suis partie de ce modèle, qui existe en version « bustier court » et « robe » :

bustier robebustier patron

Un peu d’eugénisme entre les deux m’a permis de n’en faire qu’un seul. J’ai dessiné, sans trop de difficultés, le pan à brandebourgs « officier » du devant : c’est mon détail préféré sur le bustier d’inspiration. Et roule ma poule.

07. Bustier - Sabali blog

Mais quel tissu choisir ? te demandes-tu déjà, anxieux(se) et captivé(e) – ne nie pas.
Après m’être posé cette même question un bon moment, je me suis décidée pour un sergé dont la tenue et l’épaisseur me paraissaient appropriées. Celui-là vient des Coupons de St-Pierre, et il m’a pratiquement sauté à la figure en hurlant : « bustiiiiiiier !!!!!! ». Voire « pantalooooon !!!!!! » car c’est un coupon de trois mètres, et il me reste largement de quoi faire un ensemble coordonné… Je pourrais porter les deux ensemble…
Je plaisante évidemment. Je ne suis pas assez téméraire pour défier les Divinités de la Mode avec un fashion faux-pas aussi grossier que le total look. Je ne veux pas me faire raser la tête en place publique par Cristina Cordula et défiler dans les rues de la ville tandis que les gens crieraient « honte ! honte ! honte » (… et je devrais peut-être arrêter Game of Thrones).

02. Bustier - Sabali blog

Je parlais de la tenue de ce tissu, ça ne m’a pas empêché d’entoiler toutes les pièces avec prodigalité. Entoilage que j’ai partiellement retiré en cours de route, parce que c’était vraiment trop rigide, ça faisait de vilains plis à la taille. Je n’ai laissé entoilées que les pièces du milieu devant et du milieu dos (pour celles et ceux que ce détail intéresserait).

20. Bustier - Sabali blog

Bien sûr, il y aussi de la baleine partout. Toi qui me lis parfois, tu sais que je n’en suis pas à mon coup d’essai, niveau bustier. Jusqu’alors, c’était en version robes (celle-ci et pis celle-là), mais là ça ne change pas grand-chose. Les baleines (à coudre, au mètre, de type Rigilène) descendent juste un peu plus bas sur ce modèle. Il y en a devant et dans le dos, pas sur le côté. On parle d’un bustier de pin up, pas d’un corset orthopédique.

22. Bustier - Sabali blog

L’intérieur est tout doublé, évidemment. Allez, une petite anecdote hilarante. Tu vas en tomber de ta chaise ! J’achète donc ce tissu aux Coupons de St-Pierre, un jour de fièvre acheteuse (je suis revenue chez moi avec 20 mètres de tissu ce jour-là), en sachant tout de suite que mon futur bustier était en gestation à l’intérieur. Ayant le sens pratique, je me dis qu’il faut aussi que je prenne la doublure : un coton léger genre batiste. Histoire d’avoir tout sous la main, j’achète un coupon de trois mètres (cette fois à Généraldiff, dans le Sentier) d’un coton violet un peu vif. La couleur n’était guère adaptée, mais le coupon étant à dix euros et le seul dans cette matière, je ne tergiverse pas trop. Plus tard, je commence le bustier, je coupe les pièces dans la doublure, je choisis le biais bleu-gris dans mes fournitures (je l’avais en stock depuis des années celui-là) et je me redis que ce violet n’est vraiment pas très heureux, même si la doublure, ça ne se voit pas, mais on est perfectionniste ou on ne l’est pas… et entre-temps, je range mon placard à tissus.
Et là, comme dirait le roi Arthur à Léodagan : « Merde, j’espère que vous avez une chute à tout ça parce que l’intro est comaque !! »…
Bon. Je range mon placard à tissu et je tombe sur quoi… Accrochez-vous, hein.
(Arthur : J’m’accroche ! J’fais qu’ça, vous pouvez me croire !!)
Deux mètres de batiste de coton du même gris bleu, exactement, que le biais que j’avais choisi !!! Dont j’avais oublié jusqu’à l’existence !!!
Incroyable non ?!!!

La morale de cette histoire est double : b) prendre le temps de ranger son placard à tissus, c’est important, a) mieux vaut ne pas dire aux gens qu’on va leur raconter un truc de dingue quand on a l’histoire la plus chiante du monde.

07. Bustier - Sabali blog

En parlant de placard à tissus, pourquoi était-il en vrac depuis plusieurs mois, je te le donne en mille (« … et c’est reparti… soupir » se dit le courageux lecteur au bord de la rupture d’anévrisme). Parce qu’en revenant de vacances, l’été dernier, j’ai eu le plaisir de constater que mes chats avaient ouvert le placard, fait tomber les tissus qui étaient dedans (rangés en hauteur) et allègrement uriné dedans.
Et là, si tu peux lire cette phrase sans qu’un frisson d’horreur ne remonte le long de ta colonne vertébrale, tu n’es pas couturière. Ce jour-là, ils ont frôlé la réincarnation sous forme de moufles fourrées.

03. Bustier - Sabali blog

Les coutures sont surpiquées, pour un effet aussi proche que possible de la version originale. J’ai mis moins de brandebourgs, trois et non cinq, parce que je n’avais que trois de ces jolis boutons violine… Eh oui, la couture, c’est aussi le compromis, parfois.

Mes boutonnières, je te le dis en toute franchise, sont affreuses. En les faisant dans un ruban de biais, je me doutais que le support ne serait pas assez épais pour qu’elles soient régulières, mais là c’est pire que ça… On dirait qu’elles ont été faites à la main par un non-voyant lépreux frappé de la maladie de Parkinson (une pensée pour lui). J’ai pourtant rajouté un bout d’entoilage pour rigidifier, mais rien n’y a fait.

01. Bustier - Sabali blog

Ce détail mis à part, j’aime le résultat final. Je le dis sans fausse modestie, d’autant plus qu’après cela, j’ai cousu un petit caraco en soie qui est un complet ratage (mais que je bloguerai quand même bientôt, parce que ce genre de petit rappel à l’humilité ne m’est pas inutile).
Ce bustier semble plutôt confortable, mais je ne l’ai pas encore crash-testé sur la durée. Les baleines le maintiennent parfaitement en place, je ne m’inquiète pas trop que mon opulente poitrine soit révélée aux yeux avides de la foule du fait d’un faux mouvement. Et j’aime le tissu avec son motif floral discret. Et j’aime le biais qui souligne l’ensemble. Et j’aime le zip central. Et j’aime mes surpiqûres. Et j’aime cet effet « épaules nues »…

Bref, Dita Von Teese n’a qu’à bien se tenir avec ses gros roploplos : sur le marché des pin up, l’invasion des planches à pain a commencé ! (musique de suspense…)

****************

Mix de patrons bustier et robe du Burda de janvier 2012.

T36 pas mal retaillée par endroits pour un meilleur ajustement (milieu dos, milieux devant rabotés, côtés aussi… Bon, partout en fait).

 

20 Commentaires

  • Noëlle
    12 mai 2016 - 18:36 | Permalien

    Que dire d’autre sinon que je suis vraiment admirative! encore une belle réussite,Et ça te va si bien!

    • Marjolaine
      13 mai 2016 - 14:15 | Permalien

      Merci M’man ! Et t’as vu comme j’ai de belles photos heiiiin ? :)

  • 12 mai 2016 - 19:18 | Permalien

    Je suis hilare !
    C’est vraiment chouette que tu reprennes aussi régulièrement l’écriture du blog. Merci !
    et pour parler technique, ton bustier est superbe. Je suis très admirative.
    Ça me tenterait bien d’en faire un aussi, mais comme je suis plutôt dans l’équipe gros-lolo, ça va me coûter un bras en tissus ;D

    • Marjolaine
      13 mai 2016 - 14:17 | Permalien

      Merci Fanny ! C’est gentil ! Même si tu fais partie de la Big Boobs Team, ce qui fait de toi mon ennemie de facto… 😉

  • 12 mai 2016 - 20:36 | Permalien

    Très joli! Et merci pour cette bonne petite tranche de rigolade!

    • Marjolaine
      13 mai 2016 - 14:18 | Permalien

      Merci beaucoup ! Y’a de jolies choses chez toi dis donc… Et en trilingue s’il vous plaît :)

  • 12 mai 2016 - 21:42 | Permalien

    Et en plus, quand on est toute mince comme toi, et bein y’a pas de gras du bras qui pend sur le côté.. si si si là, oui, ici… 😀

    Canon!

    • Marjolaine
      13 mai 2016 - 14:21 | Permalien

      Merci ! :)
      Non, pas de boobs mais en contrepartie, pas de gras du bras (mais je triche un peu, je fais de l’escalade, ce qui explique ces biceps magnifiquement dessinés… haha, c’est une private joke avec un ami de la salle d’escalade qui se fout de moi à chaque fois qu’il voit mes bras tout secs).
      il faut bien avoir quelques avantages !

  • 13 mai 2016 - 08:29 | Permalien

    ahahahahhahahahahhhh !!!! J’adoooooooooore tes posts, c’est toujours un plaisir de te lire ! ( et j’espère que mon message va passer, je n’arrive plus à commenter sur plein de blogs… ).
    Bravo pour ta persévérance, ton courage et ton audace.
    Non je ne parle pas du bustier, mais de ne pas avoir étripé tes chats! XD
    Blague à part, superbe réalisation que tu portes à merveille!!
    Bravo!

    • Marjolaine
      13 mai 2016 - 14:33 | Permalien

      … Eh ben ça y est, je l’ai trouvé ton commentaire ! WordPress trouve que tu es indésirable XD XD
      Merciii de ton passage en tout cas ! :)

  • Sophie
    13 mai 2016 - 12:32 | Permalien

    Bon, alors, personnellement, je trouve que les bustiers sont plutôt réservés aux planches à pain comme tu dis…(perso, je vous appelle les chanceuses, moi qui suis dans la catégorie gros roplopos trop présents). Parce qu’on ne le dit pas assez, mais les planches à pains comme toi ont une jolie silhouette, si on veut mater on peut, si on ne veut pas on peut aussi…on n’est pas agressés par un excès de matière qui vous crie à tout bout de champs : « REGARDEUH!!!!!! JE SUIS Làààààààààààààààààààààààà! »
    Sinon, ton bustier est pas trop mal…mouais…(ça c’est pour soigner ton humilité…pour les autres : la vache!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! il est top!!!!!!! tu l’as trop bien réussi!!!!hiiiiiiiii claquage de tympans.)
    Vous noterez l’utilisation tout à fait raisonnée des points d’exclamation. OK, je sors….
    Vivement le caraco de la loose! j’adore lire tes articles…

    • Marjolaine
      13 mai 2016 - 14:24 | Permalien

      Bah moi je suis d’accord surtout pour le « si on veut pas mater » !! Parce que c’est pas au niveau de la poitrine que je me fais le plus dévisager dans la rue, pas de doute… Du coup, je mise tout sur les fesses 😉 Mais je serais pas contre, dans une autre vie, avoir une belle paire de grosses doudounes bien rembourrées… C’est comme les cheveux, on rêve toujours de ceux qu’on n’a pas 😀
      Merci en tout cas pour tes points d’exclamation ! Je les stocke d’avance pour le caraco, parce que je l’ai réessayé hier soir (je ne l’ai pas encore tout à fait fini) et… je confirme, il est bien foiré !
      Merci de ton passage Sophie 😉

  • Dodie Plt
    13 mai 2016 - 18:13 | Permalien

    Bon comme d’hab jsuis jalouse :
    – du bustier trop bôôôôôô <3<3<3,
    – de la silhouette (team bigboobs marre de pas pouvoir dormir sur le ventre bordel),
    – de l'humour épistolaire…
    – (par contre les chats tu te les gardes, le mien est personae non grata dans l'atelier à force de se rouler dans les coupons et de les remplir de ses poils longs d'angora blanc/roux).

    Et félicitations au photographe pour avoir sublimé le modèle :-)

    • Marjolaine
      17 mai 2016 - 14:11 | Permalien

      Merciiii :) je transmets au photographe !
      Moi aussi j’ai des problèmes récurrents de poils de chats, mais je dirais qu’à côté du pipi de chat… ben, c’est du pipi de chat (l’expression s’applique très bien ici !).

  • céline
    13 mai 2016 - 20:05 | Permalien

    Jolie copie et beaucoup de modif
    Je suis d’accord avec Sophie pour les grosses poitrines avec un bustier, pour ma part moi j’ai des boubs qui aiment sortir donc avec un bustier je suis sur d’un seins à l’air…
    J’ai eu aussi des soucis de pipi de chat mais il était plus vicieux il y a 3 ans qu’il est parti et je trouve de temps un tissu caché deriere un fagot qui empeste…
    Continue à nous faire rire

    • Marjolaine
      17 mai 2016 - 14:08 | Permalien

      Merci beaucoup ! Certes, c’est l’avantage des petits seins, il en fallait bien un, non 😉
      Moi aussi avec les chats, ça a été à retardement… En fait je dis « les chats » mais c’est injuste car c’est un seul des deux qui pisse partout, depuis que je suis partie en vacances l’été dernier en les « abandonnant » (désolée d’avoir une vie hein !). J’avais trouvé les premiers pipis les plus évidents en rentrant (les tissus, mon placard à chaussures…) mais il m’a fallu plusieurs jours, voire semaines, pour identifier ceux qui étaient cachés (l’armoire à manteau, mon sac de sport…). Un vrai cauchemar !

  • 15 mai 2016 - 19:17 | Permalien

    J’adore !!! Les chats, je comprends. Moi, perso, c’est plus au civet que je pense lorsque que trouve le rouquin suspendu par les griffes à ma petite viscose qui était tranquillement entrain de sécher sur la rampe d’escalier… Bref !
    J’aimerais trop me faire une robe bustier un jour mais voilà, moi j’étais là le jour de la distribution des boobs et bon, je le sens pas. Mais j’essaierai un jour, le fait que tu dises que ça n’est pas si compliqué m’encourage :)
    En tous cas bravo, il est vraiment bien ajusté, c’est une belle réalisation.

    • Marjolaine
      17 mai 2016 - 14:06 | Permalien

      Merci !! Haha, c’est vrai que la griffe qui traîne et qui se prend dans le tissu, ça a dû m’arriver une ou deux fois, heureusement rien de bien grave… Je dirais que hormis l’Incident du pipi (et ça c’était VRAIMENT moche), leur crime de lèse-couture le plus grave est de SYSTEMATIQUEMENT venir se rouler sur mes patrons et mes tissus quand je commence une découpe… Dès que je commence à coudre, il faut toujours qu’ils soient dans mes jambes, c’est agaçant autant que mignon :)
      Lance-toi pour la robe bustier, très franchement, au vu des réalisations qu’il y a sur ton blog, je pense qu’il n’y aura aucun problème… et au vu de ta silhouette non plus !!! Le seul truc avec les bustiers, c’est d’assumer ce côté « à moitié à poil » 😀

  • Chrystye
    17 mai 2016 - 09:15 | Permalien

    Vraiment ton blog c’est celui que j’aime le plus. Tu couds hyper bien et tu es hyper drôle ! Le bustier c’est du top niveau !! Bravo. Et les photos parfaites. As tu pensé faire cousu main?

    • Marjolaine
      17 mai 2016 - 13:58 | Permalien

      Merci, c’est super gentil, ça me va droit au coeur !!! Comme pour toutes les couturières, quand l’émission est sortie, mes copains m’ont dit « oh tu devrais trop t’inscrire !! » sauf que moi, j’aime coudre lentement, fignoler, et je suis très peu compétitive… Donc tout le contraire de ce qu’il faut ! Alors je continue à bricoler dans mon coin.
      Merci beaucoup pour ton gentil message en tout cas !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *