(Encore) un chemisier…

La création de la semaine n’est pas du tout de saison, je l’ai réalisée en avril dernier, mais je suis accaparée par mon Gros Projet d’Octobre depuis plus de deux semaines déjà, donc je n’ai rien cousu depuis le chemisier bleu.

Qui, au passage, m’a valu d’être sur la page d’accueil du site BurdaStyle dans les « Featured Member Projects », c’est-à-dire les projets que le site met temporairement en avant. D’accord, c’était tout en bas de la page et ça a duré le temps d’un éclair, mais pour les tourmentées dans mon genre qui sont toujours en train de courir après la validation de leurs pairs, c’était un grand moment. J’étais à ça de faire une capture d’écran pour l’encadrer et l’accrocher dans mon salon !

Le projet hors saison de la semaine est un chemisier… Et là, j’imagine que tu te dis :  » ENCORE un chemisier ? et dix contre un que c’est du Burda… « 

Tu me connais bien, lecteur, lecteuse.

Mais une variante quand même : c’est un chemisier SANS MANCHES. Comme quoi, je ne tourne pas toujours en rond à faire les mêmes trucs. Je suis aussi capable d’innovation.

 
 

Bon, par contre, c’est bien du Burda. Peut-être que je devrais leur demander une participation financière étant donné que je les cite environ cinq fois par article…

Je me suis basée sur ce modèle de septembre 2011, j’aimais beaucoup les plis du col :

Je l’ai réalisé dans un Liberty que j’ai trouvé sur le salon de l’Aiguille en Fête. Cela dit, je n’arrive pas à déterminer si c’est un véritable Liberty de chez Liberty of London®. D’abord parce que je n’ai retrouvé ce motif nulle part (et Dieu sait que je passe un temps fou sur les sites de vente de tissus) et surtout parce que je l’ai payé 14 € du mètre, ce qui a l’air cher comme ça, mais qui est franchement bradé pour du Liberty véritable pour lequel il faut généralement hypothéquer sa maison. Mais le tissu est d’une excellente qualité, très doux au toucher, donc je ne sais pas.

Oh, un oiseau !

En tout cas ce motif « cachemire » était pile dans la tendance d’il y a deux ans, donc ça valait bien le mètre cinquante que j’en ai acheté.

Sauf qu’avec un mètre cinquante, on ne fait pas ce qu’on veut. Argument qui a franchement renforcé les atouts de la blouse sans manches. J’ai mis longtemps à me décider, comme à chaque fois que j’ai un tissu de rêve dans mon armoire. La peur de gâcher, de regretter… J’ai depuis août un autre coupon de Liberty dans mon stock (celui-là, du vrai de vrai, j’en suis sûre, je connais même son adorable petit nom : Ellie Ruth), et c’est pareil, je n’arrive pas à me décider sur un modèle.

Je digresse, je digresse ! 

 

Cette blouse était un vrai plaisir à coudre, et d’ailleurs aussi à porter. Seul regret, le motif chargé du tissu ne permet pas de voir assez bien les plis. J’envisage une version avec manches dans un piqué de coton blanc, que je ferai… un jour. Quand je serai libérée par le Gros Projet d’Octobre qui m’empêche presque de dormir !

7 Commentaires

  • 19 octobre 2012 - 08:38 | Permalien

    Il est superbe, j’adore le tissu, très chic

    • Marjolaine
      19 octobre 2012 - 10:43 | Permalien

      Merci bisoudoudou ! Un tissu très agréable et un patron facile : que du bonheur, quoi ! 😉

  • 20 octobre 2012 - 09:44 | Permalien

    Bravo, très joli moi aussi j’ai adoré le faire, mais je trouve que le décolleté s’ouvre beaucoup.

    • Marjolaine
      20 octobre 2012 - 11:36 | Permalien

      Merci Céline ! J’avais déjà remarqué ta version très jolie 😉 Je ne suis pas trop gênée par l’ouverture du décolleté, par contre j’ai remarqué que les emmanchures étaient un poil larges, ce qui laisse parfois voir le soutif… oups !

  • Pingback: Pas de bras, pas de fromage de chèvre

  • 19 mai 2016 - 17:32 | Permalien

    Très joli ! Je cherchais un modèle dans ce style et je n’avais même pas vu celui ci (alors que j’ai le magazine !). :)

    • Marjolaine
      20 mai 2016 - 18:05 | Permalien

      Merci ! Je te conseille ce patron que j’aime beaucoup, j’en ai aussi fait une version robe. Ca me titille d’en refaire une troisième version, à suivre 😉

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *