Kasia : le retour

Il y a eu le septième épisode de Star Wars, la dixième saison de X-Files, et La fête à la maison, vingt ans après. Johnny Hallyday fait de nouveaux concerts et les Guns N’Roses se reforment pour une série de festivals. Okay, OKAY ! l’ambiance est aux comeback : j’ai bien compris le message. Etait-ce vraiment la peine de reformer Téléphone pour me convaincre ?

Naturellement, je ne pouvais échapper à une telle pression populaire. Pour toi public, je retourne donc sous les feux de la rampe. Please meet Kasia, ma dernière-née.

Jupe Kasia - Sabali couture 10« Je ne sais pas si j’ai manqué à la blogosphère couture, mais la blogosphère couture m’a manqué follement, éperdument, douloureusement… » disait Annie Girardot lors de la remise de son César en 1996 – je cite de mémoire.

Tout pareil pour moi. A part quelques réparations ingrates sur de fades vêtements du commerce, et des bricolages de costumes de scène pour certains musiciens de mes amis (je vous en reparlerai peut-être un jour), je n’avais rien cousu de décent depuis le printemps 2015. Après avoir acheté toutes sortes de vêtements sans saveur que je retrouve sur quinze nanas dans la rue, ça commençait à me démanger sérieusement.

Mais 2016 sera couture ou ne sera pas, si je peux emprunter à ce bon vieux Malraux son sens de la formule. De mes bonnes résolutions de l’année, c’est la seule que j’ambitionne de vraiment tenir. Il faut dire que l’autre, c’était de me remettre à courir, et quand mon genou a lâché après treize minutes de jogging le 3 janvier, je me suis dit que non, vraiment, la couture, c’était un noble objectif.

Il faut dire aussi que le site Thread and Needles m’a fait l’amabilité de me présenter comme « Needlenaute du mois » en février, et j’étais aussi honorée qu’honteuse de n’avoir rien de récent à montrer. Ce qui a pas mal accéléré le processus.

Mais assez de bla-bla, concentrons-nous donc sur cette petite jupe Kasia, selon le célèbre patron du même nom de chez Burda.

Jupe Kasia - Sabali couture 05

Jupe Kasia - Sabali couture 11

Le nom « Kasia » m’évoque irrésistiblement une jeune femme de l’Est, aux cheveux blonds et aux mœurs un peu légères, avec une charmante pointe d’accent slave. J’avais donc prévu de décliner toute une série de blagues graveleuses autour du thème de la « jupe de secrétaire sexy », avant de réaliser que ce patron porte le prénom de la jeune femme qui l’a créé. Je vais donc m’abstenir d’être désobligeante à son égard (ainsi qu’à celui de toutes les Kasia).

Ceci étant, qu’en dire de neuf ? Rien que sur burdastyle.com, vous pourrez en admirer 159 versions différentes – bientôt 160 avec la mienne. C’est donc un patron best-seller, d’autant plus qu’il était gratuit jusqu’à l’année dernière encore. Il est désormais payant, mais j’avais été prévoyante sans le savoir, l’ayant téléchargé depuis des années. La procrastination a parfois du bon.

C’est donc une jolie petite jupe à pont, avec des empiècements latéraux qui permettent toutes sortes de variations. Les miens sont en guipure superposée sur le tweed principal de la jupe.

Jupe Kasia - Sabali couture 12Mesdames, un peu d’attention, c’est l’heure du conseil de Tante Marjolaine. Là où beaucoup de versions n’utilisent du tissu contrastant que pour les empiècements de poche, soyez audacieuses ! et appliquez le même contraste jusqu’à la taille. Vous soulignerez ainsi votre taille de guêpe, faisant la fierté de votre époux quand il rentrera de sa dure journée de labeur, lorsque vous lui servirez son drink du soir tout en lui ôtant ses chaussures. Comme il sera heureux de constater quelle ravissante et élégante petite femme il a pour tenir la maison !

Jupe Kasia - Sabali couture 06Kasia a la taille très haute, et bien emboîtante. Cela impose de porter des blouses ou des chemisiers, fluides de préférence, que l’on peut rentrer à l’intérieur. Dans le genre classe, je trouve qu’elle matche très bien avec la chemise de smoking que j’avais cousue il y a quelques années : combo parfait pour un total look me-made (+20 points d’autosatisfaction).

Elle va avec beaucoup de choses, beaucoup de chaussures, et je peux le prouver, car j’ai essayé toute ma garde-robe avec cette petite chose. Je vous épargnerai toutes les photos, je les garde pour ma prochaine soirée diapositives entre amis.

Jupe Kasia - Sabali couture 14Un petit focus sur les boutons pour finir : à l’origine, j’avais prévu des boutons noirs assez classiques. Mais en farfouillant dans un énorme stock de vieux boutons achetés en gros sur une brocante, voilà-t’y pas que je mets la main sur toute une tripotée de ces boutons dorés, marqués « Lycée St-Louis », qui ornaient visiblement des uniformes de lycéens quelque part durant la première moitié du vingtième siècle. Au dos, il y a le nom du fabricant : A la Grande Maison, et c’est amusant, car c’est le nom d’un magasin de prêt-à-porter à Avesnes-sur-Helpe (dans le Nord) où ma grand-mère achetait souvent ses robes ou ses manteaux de bonne qualité.

Jupe Kasia - Sabali couture 13En souvenir de ma Mamie, j’ai arrêté mon choix sur ces boutons dorés, que j’ai nettoyés à la pierre d’argent pour leur rendre un peu d’éclat (la pierre d’argent ! LE produit miracle ! Dans toutes les bonnes drogueries près de chez vous). Et je trouve qu’ils donnent à Kasia une touche moins « secrétaire sexy » et plus… « pin-up à matelot ».

… Okay, la comparaison n’est pas forcément des plus appropriées.

Jupe Kasia - Sabali couture 03Voilà. J’ai fait mon comeback, et cela ne devrait pas être un feu de paille. J’ai une blouse sur le métier, à finir. J’ai aussi le projet de vous parler prochainement d’un voyage au Japon fait à l’automne dernier. Et une liste longue comme le bras de vêtements que j’ai envie de faire.

Je m’engage donc solennellement à vous livrer un article tous les quinze jours.

Mais je vous rappelle quand même que les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

******************************

Patron Kasia, Burda : réalisé en taille 34. J’ai l’habitude que Burda (magazine) taille grand, petite surprise ici avec ce 34 qui semble être un véritable 34. Au premier essayage, c’était un attentat à la pudeur. Idéal pour la promotion canapé, mais pas pour marcher ou s’asseoir. J’ai donc élargi, à partir des hanches, de 3 cm de chaque côté (taille conservée à l’identique). Raccourcie à l’ourlet de 4 centimètres.

23 Commentaires

  • 29 février 2016 - 23:50 | Permalien

    Super classe !!!
    Belle réalisation

  • 1 mars 2016 - 00:19 | Permalien

    Bon, ok, elle est canon… Rhaaaa joli come back (j’ai fait le mien hier en vendant mes burda mouahahahaha, tu parles d’un retour!!)

    Difficile à faire ? (mais nom de zeeeeeus j’ai cassé mon ordi où elle était chargée!! Suis dégoûtée qu’elle soit devenue payante!!!…… mais bon, je viens de dire que je vendais mes burda … c’est pas pour me coller un fichier burda à déchiffrer ! :-DDD )

    Hum… pour tout te dire en remontant le fil de tes articles, je constate que la décision de se remettre à la couture au 1err janvier revient … chaque année … depuis la création de ton blog donc donc donc : à dans 6 mois!
    gniiiiiiii ahhhhhhh je déconne j’espère bien que tu vas le tenir le rythme des 15 jours car c’est un plaisir de te lire!

    • Marjolaine
      1 mars 2016 - 00:45 | Permalien

      Merciiiii!
      Difficile, non, pas vraiment, à part les empiècements de hanches froncés (ma kryptonite, les fronces) qui m’ont un peu agacée. Sinon ce sont des techniques assez basiques.

      Par contre, je ne comprends pas : tu as vendu tes Burda ? VENDU ? Mais pourquoi ??? Pourquoi ne pas les conserver dans des boîtes d’archive par année, comme moi, et les consulter religieusement et régulièrement, comme moi ?!!
      … Fétichiste, moi ? Non.

      Sinon, je te remercierais de ne pas pointer des vérités qui fâchent, j’ai effectivement fait plusieurs faux retours par le passé et j’espérais un peu que personne ne s’en rendrait compte…

  • 1 mars 2016 - 01:30 | Permalien

    Magnifique!

  • Noëlle
    1 mars 2016 - 07:39 | Permalien

    Comme toujours, finitions parfaites….et si bien portée!
    Et ces beaux boutons dorés….émotion: je me suis revue dans ce magasin où j’allais avec Mamie!
    A dans 15 jours alors!!!!!

    • Marjolaine
      1 mars 2016 - 23:37 | Permalien

      Merci M’man ! C’est une enseigne de Paris, celle d’Avesnes doit être une antenne… Si elle existe toujours ! C’est peut-être un clin d’oeil de Mamie 😉 elle aurait bien aimé voir ça, je parie !

  • Douce dodie
    1 mars 2016 - 19:00 | Permalien

    Rhooo le retour enfin, tant attendu et espéré!!
    Et quel retour en plus, elle est sexy folie cette ptite Kasia!!
    Limite elle m’aurai bien tenté si j’avais pas eu à y faire rentrer mon bon 38/40 burdaesque (si en plus elle taille juste, j’vais pas me coller une dépression pour une jupe, j’me débrouille très bien toute seule)
    Au plaisir du come back!!!

    • Marjolaine
      1 mars 2016 - 23:41 | Permalien

      Hé hé ! Merci Dodie ! Honnêtement hésite pas, car en jouant avec la longueur, la couleur des empiècements, le type de tissu… Je pense qu’elle est sympa sur toutes les morphologies ! Et 38/40, ça veut dire des formes sexy à mettre en valeur ! Sûrement même plus joliment que sur ma silhouette de bâton !

  • Sophie
    2 mars 2016 - 17:38 | Permalien

    YEAH!!!!!! quelle joie de te retrouver ici!!! J’ai eu peur j’ai cru qu’on allait devoir reformer les frères Jacques!
    Alors comme toujours : prose et coutures sont parfaites!
    Bien joué pour le raccourcissement promotion canapé…
    A quand tu veux! c’est toujours du Bonheur

    • Marjolaine
      2 mars 2016 - 23:53 | Permalien

      Ç’aurait été extrême quand même !
      Merci d’être passée ! La motivation étant là, pour l’instant ça se présente bien pour continuer 😀

  • 2 mars 2016 - 22:26 | Permalien

    Entre l’idée de ce mélange de matière et la finesse de la coupe et des finitions je trouve cette jupe vraiment parfaite. J’admire vraiment le travail fait sur ce vêtement !
    Bonne continuation.

    • Marjolaine
      2 mars 2016 - 23:54 | Permalien

      Merci beaucoup pour ce gentil commentaire ! Passant beaucoup de temps pour avoir de belles finitions, j’apprécie vraiment !

  • doudidam
    4 mars 2016 - 20:17 | Permalien

    Salut ! Ah que je suis contente que tu aies enfin fait ton come-back ! Je ne me lasse pas de tes écrits qui me font trop marrer à chaque fois. Cette jupe te va à merveille et elle est vraiment pile dans l’air du temps je trouve…pantalons à ponts, tout ça… Et chapeau bas pour les finitions … J’aimerais bien me faire une jupe comme ça mais je suis taillée en H et je n’ai pas de taille bien marquée alors je ne suis pas sûre que ça m’aille… Prochain post dans 15 jours, hein ! Moi j’y crois ! A bientôt !

    • Marjolaine
      5 mars 2016 - 11:17 | Permalien

      Merci beaucoup, c’est super gentil ! J’ai la pression, j’aurais pas dû parler de ces quinze jours… 😉
      Je ne pense pas que la taille très marquée soit impérative, je n’ai moi même pas beaucoup de formes (hum hum) et une silhouette assez filiforme, mais avec un haut un peu blousant, ça fait l’illusion d’optique qui va bien !

      • Sophie
        9 mars 2016 - 16:04 | Permalien

        J’ai une petite question….quand tu dis : « un article tous les 15 jours »…On commence à compter le 29 février date de la parution de ton article, ou le 1er mars…? hinhinhin (je ne sais pas comment on écrit un rire diabolique…)

        • Marjolaine
          13 mars 2016 - 23:33 | Permalien

          Mais, mais, mais… que tu es retorse Sophie ! TU verras bien 🙂

          • Sophie
            14 mars 2016 - 13:20 | Permalien

            tout au plus impatiente….ah ben non!!!! il y a quand même le rire diabolique…bon OK j’attends…

  • Chrystye
    6 mars 2016 - 12:24 | Permalien

    Je suis tellement contente de te lire. J’adore tes articles et la façon dont tu couds. Bravo pour le come-back. Cette jupe est top,mais je ne suis pas étonnée puisque tu couds toujours très *5 bien.

    • Marjolaine
      7 mars 2016 - 11:16 | Permalien

      Merci beaucoup Chrystye ! Ca fait plaisir !!

  • céline
    11 mars 2016 - 15:10 | Permalien

    Je viens rérulièrement voir si un article est arrivé et enfin le voilà…
    J’aimerais avoir ta facilité à écrire chaque fois je ris et tu couds très bien
    J’achete des burda depuis 1990 et je les ai tos gardé (pas tous les mois) et la maman d’une collègue m’a donné des burda des années 70 très compliqué à relever ils sont en allemand il n’y a que les explication du centre en français
    Continue à publier meme si ce n’est que tous les 6 mois

    • Marjolaine
      13 mars 2016 - 23:36 | Permalien

      Waouh, tu dois avoir tellement de Burda !!! C’est mon rêve, bien que je ne sais pas où je les rangerais : rien que ma collection sur six ans prend déjà une place folle ! Ma mère avait des piles de vieux Burda, des années 80-90. Un jour de tri, elle s’en est débarrassée… et l’a souvent regretté ensuite ! En même temps, je constate quand même que pas mal de patrons reviennent de façon récurrente… On ne peut pas réinventer l’eau chaude tous les mois 🙂
      Merci pour ton commentaire en tout cas ! Au plaisir de te relire ici.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *