La blouse Blandine

Voilà la p’tite dernière : je la prénomme Blandine en hommage à ma merveilleuse keupine Blan-Blan, reine du glamour, grande prêtresse du champagne et des Marc Jacobs, fashion icon de son statut – et professionnelle accomplie, et mère de famille !… Quand je pense qu’il y a des matins où j’arrive à peine à nouer mes lacets de chaussures.

02. Blouse coeurs cranes - Sabali blog

Je peux faire mon outing tatouage, ça y est, ma mère est au courant.

Le patronage de Blandine repose sur cette blouse, car elle était avec moi quand j’ai acheté 3 mètres de ce polyester ultra-fluide aux Coupons de St-Pierre, il y a environ un an. J’ai en effet une escroquerie bien rôdée : quand des amis viennent me voir à Paris, je leur dis « Hé tiens, et si on allait se balader au Sacré-Cœur ? ». Et bim ! avant qu’ils n’aient eu le temps de se retourner, on se retrouve place St-Pierre, au pied des Coupons, l’un de mes fournisseurs préférés… Et quitte à être devant, hein… Ils finissent par se taper le tour du magasin avec moi.

07. Blouse coeurs cranes - Sabali blog

De ce fait, ma chère Blan-Blan a validé le choix du tissu, gage de qualité car ses avis fashion sont ma référence depuis qu’on a 20 ans (et c’est loin ! Comme ça passe vite, cinq ans !).

Il faut dire qu’on a hésité avec celui-là :

peluche

Peut-être pour un bikini, faut voir.

Il y a des projets qui sont des longs fleuves tranquilles : d’entrée de jeu, je sais ce que je veux faire, ce que je vais modifier et j’ai une assez bonne idée du résultat final.

Et il y a des projets comme cette blouse : rien n’est en place avant le premier coup de ciseau. Choix mitigé du patron après avoir tellement hésité et regardé de modèles que j’avais l’impression que mon cerveau allait me couler par les oreilles (il n’y a qu’à moi que cela fait cet effet, la sur-stimulation de Pinterest ?) – je me suis décidée pour cette blouse du Burda d’avril 2015. Tu trouves qu’on est loin de l’original ? Je te le confirme.

Burda

Et puis : renonciation en cours de route à la taille élastiquée par peur d’un effet « paupiette de veau », doute sur le motif qui de loin me donne quand même un air de famille avec les 101 Dalmatiens, fluidité du tissu exaspérante à coudre, hésitation jusqu’à la toute fin pour savoir si je posais du biais ou pas pour souligner le col (comme tu l’observeras finement par toi-même, j’ai finalement choisi le « ou pas »)…

10. Blouse coeurs cranes - Sabali blog

Bref, l’amour n’était pas acquis. On a un peu pédalé dans la semoule. Mais finalement, elle me convient… Elle est très confortable à porter. Pour le boulot j’ajoute un petit débardeur blanc, histoire qu’elle soit compatible avec ma nouvelle no bra policy. Car oui, le soutif et moi, on a rompu… Il paraît que ça accroît les risques de cancer du sein (c’est assez documenté sur Internet), et surtout, bordel que c’est agréable de s’en dispenser. Et le summum : ça redynamise les boobs qui, tout joyeux, en profitent pour se redresser fièrement et grossir un peu au passage. True story.

… Je me demande à quel moment je raconte un peu trop ma vie privée ici.

04. Blouse coeurs cranes - Sabali blog

Bref. Sur l’intérieur de cette petite chose, tout est propre car assemblé à la couture anglaise. Une idée pas bien brillante pour les manches kimono, qui sont courbes (la couture anglaise étant par nature bien plus appropriée à la ligne droite). J’ai dû faire des petites entailles dans ma belle couture anglaise pour ne pas déformer le vêtement. Se faire c*** pour avoir des finitions nickel avant de tailler dedans : le perfectionnisme selon Bibi.

11. Blouse coeurs cranes - Sabali blog

Et dans le genre idée pas brillante, raccourcir les manches (mon plan dès le départ) n’a pas été simple non plus, étant donné leur forme kimono. J’ai appliqué la fameuse technique bien connu du « à la one again », il en résulte que le haut des manches pointe légèrement vers le haut à cause de la tension de l’ourlet (fait au biais), mais j’ai de la chance, ça ne me déplaît pas trop.

08. Blouse coeurs cranes - Sabali blog

Voilà ! J’espère que ma Blandine est presque aussi belle et glamour que sa sainte patronne. Au pire, et c’est la magie des coupons de trois mètres (et la raison pour laquelle j’aime tant les Coupons de Saint-Pierre), il m’en reste encore deux bons tiers. J’ai largement de quoi retourner me faire griller le cerveau sur Internet à la recherche du modèle parfait pour coudre la p’tite sœur.

*******************************

Modèle 107 du Burda d’avril 2015, en tailles longues, 72 (l’équivalent d’un 36 quoi).

Je n’ai suivi les instructions que sommairement, comme d’habitude… Et je l’ai regretté, comme d’habitude…

J’ai raccourci les manches « à la one again » donc.

J’ai renoncé à la basque froncée et à la taille élastiquée (la mienne est donc plus courte que l’originale), et j’ai fermé la blouse avec des pressions cousues, de façon asymétrique.

14 Commentaires

  • 14 avril 2016 - 19:26 | Permalien

    no soutif? Ah ouaiiii…. depuis combien de temps? Ca doit être difficile à assumer en cas de « pointage » intempestif non? Dis moi dis moi… Je ne sais pas si j’oserai mais en tout cas ça me fait réfléchir…

    La blouse est jolie! Peut-être aurais-tu pu mettre un tissu (noir?) à l’encolure qui contraste et mette en évidence le col. Et si ça peut te rassurer (ou pas), je trouve que le tissu fait moins 101 dalmatiens que têtes de mort !

    • 14 avril 2016 - 19:31 | Permalien
    • Marjolaine
      15 avril 2016 - 13:30 | Permalien

      Merci ! J’ai réfléchi à poser du biais pour faire contraster le col et puis finalement j’ai préféré comme ça… C’était déjà vers la fin, faut dire !
      Sinon pour les free boobs 🙂 ça fait 2-3 semaines ! Au début j’étais mal à l’aise de me sentir « à poil » sous mes fringues, et puis c’est tellement confortable que je me suis habituée très vite 🙂 Je craignais ce phénomène de pointage, mais pour l’instant je porte des vêtements peu moulants (chemise, pull…), si nécessaire j’ajoute un petit débardeur et ça « pointe » très peu. Et au final, je me dis que j’assume, tant pis si ça gêne la personne qui mate mes boobs ! On verra cet été avec des fringues plus moulantes, mais de toute façon je ne pense pas renoncer complètement à la lingerie : j’ai vu de beaux modèles de caracos, de soutifs triangle sans armatures… Je ne veux juste plus porter des soutifs à armature, dont en plus je n’ai pas besoin avec ma petite poitrine. Et je suis affirmative : mes seins se sont légèrement redressés et arrondis, je suis ravie 🙂
      Merci pour l’article dont tu mets le lien, si ce n’est pas tranché pour le cancer, au moins une chose est sûre pour moi : c’est grave plus confortable comme ça !

  • Sophie
    14 avril 2016 - 20:41 | Permalien

    Yeah!!!! j’ai zieuté toute la journée l’arrivée de l’article!!!
    Siouper Blandine!!! sa sainte patronne doit être canon si elle est à l’image de la blouse! (heu pardon madame, c’est vrai qu’on ne se connait pas…)
    Pour la rupture avec le soutif…(hihihi! c’est ton blog c’est toi qui fixe la limite….mais tes collègues viennent souvent par ici?) bon ben perso, je ne suis pas en position de pouvoir rompre….pfff prisonnière du carcan!
    Je ne vois pas 101 dalmatiens…même pas un juste des têtes de mort! et je trouve que ça colle bien avec toi : on se rappelle que j’ai découvert ton blog grâce à ta belladone….(oui, je sais on s’en fout de moi, c’est de toi dont il s’agit ici…mais bon je suis fan…alors!!!!)
    et puis j’aime beaucoup ta petit chouette découverte sur instagram….très « mignon »…

    • Marjolaine
      15 avril 2016 - 13:33 | Permalien

      Hihi merci, eh oui Blandine c’est la plus canon ! (la meuf pas la blouse !)
      Pour les collègues, j’essaie de ne pas trop me répandre, et puis j’ai recommencé à virer ma tronche, ça m’évite de me maquiller en plus, c’est parfait… Anonymous!
      Hein qu’elle est jolie ma p’tite chouette ? 😉 je l’adore !

  • Chrystye
    15 avril 2016 - 07:05 | Permalien

    Je surveillais la sortie de cet article (Mon cas s’aggrave). J’aime beaucoup cette blouse/chemise. Je ne vois ni 101 dalmatiens,ni tête de mort( je n’ai pas mes lunettes non plus). Par contre le non soutif j’adhère mais I can’t …bonnet c/d oblige. En tout cas, tu couds hyper bien et c’est un plaisir de lire tes articles

    • Marjolaine
      15 avril 2016 - 13:35 | Permalien

      Merci beaucoup !! Je dois dire que la petite poitrine, ça aide sûrement. Pour une fois que je ne regrette pas d’avoir des mini boobs !
      Merci de ton passage en tout cas !

  • Dodie Plt
    15 avril 2016 - 16:22 | Permalien

    J’aime sur ce petit corps fin et gracile (c’est pas une déclaration d’amour hein, c’est juste que ça rend bien), et le tissu tachesque/tête de mort est bien contrebalancé par la coupe avant structurée. Et je plussoie le trop plein d’info pinteristique / burdistique / instagramistique et j’en passe. La to do list s’allonge à n’en plus finir, jusqu’à ne plus savoir par quel projet commencer et en rester bloquée (ouais à ce point)

    Jalouse des boobs à l’air, impossible à mon avis dès que tu dépasses le bonnet A/B (merci mama italienne et son 85F en héritage), ça doit être top confort, comme un dimanche de vacances quoi!!

    • Marjolaine
      29 avril 2016 - 11:40 | Permalien

      Merci ! Ouaip, je connais bien la to-do list tellement longue qu’au final, on ne fait rien du tout… Cela dit, ça m’arrive plus souvent au boulot qu’en couture. Faut dire que la motivation n’est pas la même. Par contre, je mets deux cents ans à choisir un modèle pour un tissu maintenant, trop d’inspirations diverses, c’est épuisant !
      Hé oui les free boobs c’est quand même bien agréable, dès que je dois mettre un soutif maintenant (y’a quand même certaines obligations parfois), je me sens corsetée, c’est horrible ! Viva la liberacion de los boobies !!

  • 20 avril 2016 - 13:49 | Permalien

    Mais le coup de l’escroquerie, je l’ai déjà réalisé une fois avec mon copain (je ne te cache pas que c’était bien moins alléchant que ton arnaque, que je trouve juste parfaite! je vais donc essayer de reprendre le flambeau mais cette fois-ci avec des personnes capables de donner un avis sur un tissu (car c’était loiiiin d’être le cas…)

    • 20 avril 2016 - 14:15 | Permalien

      Juste pour t’informer que j’en ai informer le copain et voici sa réponse
      « Hé bien si ça avait été extrait se ton blog, je n aurais pas du tout, mais alors pas DU TOUT été surpris!
      En plus, l’idée, tu l’as déjà eue!
      Sisi!! Quand mes parents sont venus nous voir et que tu voulais qu on aille à Montmartre. « Mais non ils ont déjà été Carole! et ça leur dit rien » « mais si! c’est sympa! et comme j ai des tissus à prendre.. »
      L idée est là mais le pacha (moi, on est une tyran, où on ne l’est pas) l’a eue bien avant! »

      Voila, donc apparemment, tu n’es qu’un tricheuse.
      (mais une tricheuse qui se démerde mieux que l’originale…)

      • Marjolaine
        29 avril 2016 - 11:38 | Permalien

        Geeeenre !!
        Alors là, sache que je suis contre le principe de me faire déposséder d’un concept que je revendique fièrement !! Parce que moi, je fais ça plus en subtilité (ou sournoiserie, c’est selon) : je ne dis pas que j’ai des tissus à prendre, je fais plutôt comme ça « Oh, on est devant les Coupons de St-Pierre, viens je vais te montrer !!! ». Et le pire, c’est que je ne me l’avoue qu’à moitié, parce que naturellement je n’ai jamais vraiment besoin de tissus, donc même à moi, je n’avoue pas mon but originel dès le départ. Tordu, hein ?!

  • 25 avril 2016 - 14:49 | Permalien

    J’aime beaucoup ta version, le tissu extra fluide fait tout. Pour les 101 Dalmatiens, si tu ne l’avais pas dit, je n’y aurais même pas pensé xD Le décolleté est très joli et ta longueur de manche sied mieux au modèle que dans la version initiale.
    Bien vu, pour la taille élastiquée, en plus ce n’est pas confortable après manger…
    En tous cas, je cherche ce Burda-là pour une jupe, je penserai à repiquer cette petite blouse…

    • Marjolaine
      29 avril 2016 - 11:36 | Permalien

      Merci Sandra ! Oui, la fluidité fait tout, même si ultra-pénible à coudre. Il me reste un bon morceau, merci les coupons de trois mètres, je pense que je ferai une autre blouse 🙂
      Au passage, j’ai vu de fort jolies choses sur ton blog !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *