La chemise James

Il faut toujours avoir une chemise de smoking à portée de main. Une soirée impromptue chez l’ambassadeur est si vite arrivée.

chemise james - sabali blog - 07

Mon amour pour les chemises de smoking a peut-être un rapport avec James Bond. Cela dit, je fais partie des gens qui ont commencé à aimer James Bond avec Daniel Craig. C’est un sujet de discorde avec mon amoureux, lui prétend que Sean Connery est le seul et l’unique, alors que je m’endors en 10 minutes chrono devant Goldfinger.

Je ne vois même pas comment il pourrait y avoir débat.

daniel and sean

La grosse différence entre James/Daniel et moi, c’est que j’ai un compte Pinterest, et que je sais qu’en terme de style, il ne faut pas reculer devant les associations aventureuses, d’autant que le vestiaire masculin est le véritable must have de la femme moderne. C’est pourquoi je n’hésite pas à porter cette chemise avec mon jean boyfriend, carrément quoi.

(Moi, je vais me faire engueuler par Biquette avec tous ces anglicismes).

chemise james - sabali blog - 06

Col fermé, col ouvert, c’est un peu selon l’humeur du jour mais une chose est sûre, ce col, c’est le détail qui me faisait battre le coeur. Je le voulais droit et bien rigide. D’où une débauche d’entoilage thermocollant, sur ses deux faces. Techniquement, c’est un simple pied de col. J’ai renoncé à ajouter le petit col cassé typique de la chemise de smoking, car j’ai déjà réalisé deux chemisiers à col cassé, et il faut savoir sortir de ses propres sentiers battus.

Ce col haut est malheureusement idéal, également, pour récupérer tout le surplus de fond de teint – un problème que James n’a pas dû connaître souvent, ou alors peut-être quand ses conquêtes féminines s’enveloppent lascivement dans sa chemise au sortir d’une folle nuit d’amour. Moi, c’est juste quand je la porte une journée au travail.

chemise james - sabali blog - 03

Faites la moue, pas la guerre

chemise james - sabali blog - 05

chemise james - sabali blog - 10

Oui, le tissu froisse un brin

Le patron provient d’un Burda (modèle 106, janvier 2008) et je n’y ai rien changé (hormis cette histoire de col cassé abandonné). Il commence à partir de la taille 38, et j’ai hésité à le diminuer vers la taille 36, mon habituelle référence burdesque pour le haut. Et puis j’ai eu la flemme, et bien m’en a pris. Il taille parfaitement ainsi. Pas l’ombre d’une retouche nécessaire.

Ce petit empiècement devant tout plissé n’est-il pas adorable ? La méthode Burda pour le réaliser est assez ingénieuse : on fait d’abord les plis, qu’on pique, sur un grand rectangle blanc. Une fois tout ça plié, on découpe la pièce de patron dessus. Un peu gourmand en tissu, mais qui suis-je pour remettre en question l’ingéniosité allemande ?

chemise james - sabali blog - 01

Et puis il y a de grands poignets pour imposer définitivement la classitude de la chemise. Les boutons sont de la récup, prélevés sur un autre chemisier en état de mort clinique.

chemise james - sabali blog - 04

Tout ça dans un piqué de coton de chez Reine, acheté à la base pour en faire une chemise à mon amoureux. Il n’en a pas voulu, il préférerait une vulgaire popeline un peu épaisse (le fou). Du coup, il n’a pas encore de chemise, mais moi oui.

Et je l’aime, ooh je l’aime.

Bien qu’il ne soit pas très élégant de se vanter, sache que c’est ma réalisation la plus aboutie depuis que je couds. Hormis une manche (montée avec un tooout petit peu d’approximation), aucune erreur, et des finitions intérieures soignées au petit poil.

Désolée, j’ai besoin de ce petit boost d’ego. En raison de l’automne, de la crise financière  ou d’une pénible longueur intermédiaire de mes cheveux, va savoir… je traverse une phase de « Chuis moche, mon Dieu que chuis moche » et le miroir est mon ennemi chaque matin.  Je te laisse imaginer, donc, la joie que j’ai à me voir en photo.

chemise james - sabali blog - 08

Cette dernière photo, c’est parce qu’Yvan trouve qu’avec la veste, ça me donne un peu cet air qu’avaient les cow-boys photographiés en habit du dimanche  après avoir attrapé Jesse James.

Que ce soit pour se jeter un scotch derrière la cravate au comptoir du saloon, ou picorer des petits fours au pince-fesses de l’ambassadeur, je suis parée, j’ai ma chemise.

chemise james - sabali blog - 11

 

19 Commentaires

  • 2 novembre 2013 - 22:53 | Permalien

    EXCELLENT ! 🙂 C’est peut-être la première fois que je commente ton blog, mais si il y a une fois où il FAUT que je laisse un commentaire, c’est bien aujourd’hui. Mon dieu, cette chemise. Ca en jette. Grave. Siouperbe. Félicitations et tout et tout. Bref, c’est beau !

    • Marjolaine
      6 novembre 2013 - 15:18 | Permalien

      Merci, ça fait bien plaisir !! Sens-toi libre de revenir commenter à l’occasion, hé hé 🙂 C’est très gentil en tout cas !!!

  • 2 novembre 2013 - 23:29 | Permalien

    Han elle est magnifique et te va à merveille!:)
    (Et pareil, c’est Daniel Craig qui m’a fait aimer James Bond hihi!♥)

    • Marjolaine
      6 novembre 2013 - 15:17 | Permalien

      Hé hé, tu as d’excellents goûts, donc je te remercie beaucoup pour ton commentaire sur la chemise 😀

  • 3 novembre 2013 - 12:35 | Permalien

    Bravo quel travail!!!! C’est très réussi!
    Et non non non tu n’es pas moche du tout!!!!

    • Marjolaine
      6 novembre 2013 - 15:17 | Permalien

      Merci Laurianne, c’est gentil 🙂 J’imagine qu’on a toutes ces phases de chute de l’ego par moments ! Faut s’y faire !

  • 3 novembre 2013 - 12:49 | Permalien

    Daniel Craig? Ah ouais? C’est peut être parce que je suis plutôt « bruns » alors.
    Joli travail pour la chemise. J’adore les plis sur le devant.

    • Marjolaine
      6 novembre 2013 - 15:16 | Permalien

      Rha oui, Daniel… Même si à la base, je préfère les bruns moi aussi !!
      Merci 🙂

  • 3 novembre 2013 - 12:54 | Permalien

    Elle est tout simplement magnifique !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Pingback: Gilbert, c'est l'amour

  • 19 novembre 2013 - 22:55 | Permalien

    Trop trop belle cette chemise!

    • Marjolaine
      19 novembre 2013 - 23:14 | Permalien

      Merci beaucoup, je suis contente qu’elle te plaise ! En tout cas j’ai beaucoup aimé la coudre !

  • 25 novembre 2013 - 16:27 | Permalien

    Quel travail !! BRAVO !

    • Marjolaine
      27 novembre 2013 - 15:41 | Permalien

      Merci beaucoup, c’est super gentil !! 🙂

  • 19 mai 2015 - 13:11 | Permalien

    what a great style! I Love it! I love it!

  • Pingback: Kasia : le retour

  • Pingback: La couture expliquée à mes copains

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *