La robe Betty

Hellooo, appelle-moi Betty Draper ! 

sabali robe betty 3

C’est à Betty, de la série Mad Men, que je pensais à chaque essayage de cette robe en cours de réalisation.

Pour celles qui ne connaîtraient pas Mad Men, série qui se passe dans les années 1960, il est temps de s’y mettre : depuis 2007 c’est juste l’inspiration principale d’un milliard de couturières sur cette planète en termes de sapes rétro.

mad men pic

Pour ma part, j’ai toujours préféré le style du personnage de Joan Holloway : ses robes moulantes, sa rousseur incendiaire, et une paire de boobs, mes aïeux, à achever de vous écœurer à jamais de n’avoir jamais dépassé le 85B (… comme si y’avait besoin de raisons).

Mais c’est à Betty que me fait penser la coupe adorablement fifties de cette robe. Betty, moins la blondeur Grace Kelly certes, moins les chignons parfaits certes, moins la beauté et la fraîcheur renversantes, certes ! Mais aussi moins le mari volage et le léger problème de picole. Eh ouais, Betty.

sabali robe betty 1

Cette petite dernière est une réalisation du Burda d’août 2012, le modèle 133 très exactement. Avec quelques changements cependant.

D’abord, j’ai renoncé à la doublure. Je voulais une robe légère, estivale. Du coup, j’ai dû modifier les finitions partout où robe et doublure étaient attachées ensemble : parementures à l’encolure, biais intérieur aux emmanchures, et un petit ourlet rentré à l’ourlet des manches.

sabali robe betty 2

J’ai aussi déplacé la fermeture éclair de quelques centimètres. Initialement, elle ne commençait qu’à 3cm du bord supérieur, un choix dont la logique me laisse perplexe : c’est quand même infiniment plus simple à enfiler quand la fermeture part directement du bord. Bon, je l’avoue, c’est une conviction que j’ai acquise APRES avoir d’abord appliqué l’option Burda, et AVANT de tout découdre pour recommencer (soupir).

En parlant de fermeture, elle est (censément) invisible, mais je ne suis pas dotée du pied idoine pour ce type de fermetures. Du coup, elle est « presque pas visible », et j’en suis déjà fort contente, parce que je l’ai posée avec mon pied à passepoil qui n’est pas franchement fait pour. Va falloir que je m’équipe, à court terme… (chéri : ce message subliminal était directement pour toi).

sabali robe betty 4

Ah oui, j’ai aussi raccourci le patron d’une bonne vingtaine de centimètres. La version originale est mi-mollet, c’est peut-être charmant sur elle (en-dessous), mais sur moi, c’était l’aller simple pour mémère-land assuré.

swing dress burda

La plus grosse différence, c’est que j’ai viré les fronces de la taille. J’ai absorbé l’ampleur avec trois plis plats de chaque côté. Eh oui, j’ai enfin trouvé comment avoir le dessus sur les fronces : ne pas les faire ! Cela dit, aucun regret, car j’adore cette modification. Si je refais la robe un jour, je conserverai ce changement sans hésiter.

sabali robe betty 5

Au fait, le tissu, c’est un coton japonais que j’avais acheté à l’Aiguille en Fête… Quoi ? Après la Datura aux oiseaux, ça veut dire que moins de six mois après le salon, j’ai déjà utilisé deux tissus sur les trois que j’avais achetés ? Mais qui êtes-vous et qu’avez-vous fait de la Marjolaine qui achète compulsivement des tissus qu’elle stocke pendant deux ans, incapable de décider quoi en faire ?

Au niveau finitions, laissez-moi vous dire, chère Madame, que c’est ultra-soigné. Les parementures, les biais, les ourlets sont TOUS cousus au point invisible à la main. Coutures toutes bien ouvertes au fer, et surplus tous surfilés, même si je n’ai pas de surjeteuse, donc on reste sur une finition de type point zigzag (… chéri, deuxième message subliminal).

Et je dois dire (même si c’est mal d’être trop content de soi, les enfants), que j’aime trop, mais alors trop cette robe. J’adore ce petit buste ajusté et cette jupe ample, j’adore ce tissu et cette couleur, j’adore cette longueur et j’adore ce style. Bref, je m’adore en Betty Draper non-alcoolique et brune/Playmobil.

Seul souci, et de taille : oh my god, je n’ai absolument aucune paire de chaussures pour aller avec (à part si l’on valide cette audace stylistique qui consiste à la porter avec des touches de bleu – z’en pensez quoi, vous ?).

Petite précaution d’usage : chéri, je te propose d’arrêter ta lecture ici. Gros bisous, je t’aime !

Je disais donc : c’est trop affreux, j’ai dû me résoudre à céder à ce gros vendeur de chaussures sur Internet (tu sais, celui des pubs radio pénibles) pour  me choisir une ou deux paires (… okay, peut-être plutôt deux) susceptibles de mettre fin à cette tragédie. C’était duuur. J’ai souffert.

… Bon, au final, l’une des deux paires choisies est peut-être un craquage un poil irrationnel et peut-être pas totalement assortie à la robe. On verra quand je les recevrai.

Au pire, pas grave. Je referai une robe.

sabali robe betty 10

PS. Sinon, je sais : ce blog ne croule pas sous les publications, mais je ne croule pas non plus sous les réalisations. Je ne suis pas une couturière rapide, c’est un fait qui me paraît, après trois ans de pratique, hélas définitif. J’espère que ça ne décourage pas celles qui me font la gentillesse de passer ici de temps en temps. J’ai quelques projets pour actualiser ce blog plus souvent, je dois juste persuader d’abord mon employeur de la grande pertinence qu’il y aurait à me payer pour rester chez moi. Je peaufine mes arguments. En tout cas, merci à vous qui passez régulièrement, et n’hésitez pas à laisser vos commentaires : rien de tel pour motiver la couturière/blogueuse !

48 Commentaires

  • 27 mai 2013 - 18:40 | Permalien

    Super jolie robe!! Ne te manque que le Don pour aller avec! Quoique… ;-)
    Sur ce, je m’en vais honteusement regarder le nouvel épisode d’hier soir!!!!

    • Marjolaine
      27 mai 2013 - 18:47 | Permalien

      Merci :) Mais je crois que je vais laisser Don à ces dames, et garder mon homme pas vintage du tout (tant pis ou tant mieux !)

  • sophie
    27 mai 2013 - 18:54 | Permalien

    elle est super joli cette robe ! et te va très bien!
    et les plis au lieu des fronces superbe idée!
    moi aussi je voulais la faire mais en voyant ta réalisation je dit il faut vraiment que je la face!
    coté taille elle taille comment?

    • Marjolaine
      27 mai 2013 - 19:01 | Permalien

      Merci !! Je ne peux que te conseiller de te lancer, elle est plus facile que ne l’indique Burda !

      Pour ce qui est de la taille, chez Burda, je fais un 36 en haut, et plutôt 38 en bas (ce qui est à peu près ma taille dans le commerce). La jupe étant un panneau simple, j’ai décidé de retenir le 36 pour un effet ajusté, quitte à rogner sur les marges de couture de la jupe si nécessaire. Mais pas besoin, le seyant était nickel comme ça ; niveau taille je n’ai absolument rien retouché.

  • 27 mai 2013 - 19:36 | Permalien

    A-DO-RA-BLE !

    J’aime beaucoup ta définition de « brune type Playmobil » – et tu as très bien fait de la raccourcir juste au dessus des genoux, elle te va très bien ainsi !

    • Marjolaine
      27 mai 2013 - 20:33 | Permalien

      Merci Clo, c’est gentil ! Oui, hélas, mes cheveux sont (depuis toujours et à jamais) désespérément raides, du coup, étant en ce moment entre deux coupes, je me rappelle les Playmobil de quand j’étais petite :D Vivement que ça pousse !

  • mamounette
    27 mai 2013 - 19:55 | Permalien

    Magnifique! Vous êtes très belles toutes les deux; tu mets la robe en valeur et vice et versa!

    • Marjolaine
      27 mai 2013 - 20:32 | Permalien

      Merci m’man ! C’est surtout la robe car elle a un tombé super ! J’ai presque envie de refaire la même dans un autre tissu, tout de suite, mais j’ai d’autres projets avant :)

  • mouline
    27 mai 2013 - 20:20 | Permalien

    ah mais la voilà la robe que j’ai aperçu sur ton modèle la dernière fois… sinon je n’y connais peut être rien en couture mais je te dis bravo! elle est très jolie cette robe et te va très bien! (comme toutes tes autres réalisations d’ailleurs!)

    • Marjolaine
      27 mai 2013 - 20:31 | Permalien

      Ouais, tu avais dû l’apercevoir en cours de réalisation :) Merciii !!

  • 28 mai 2013 - 11:37 | Permalien

    J’adore la robe et le tissu! elle te va vraiment bien. Bravo!

    • Marjolaine
      28 mai 2013 - 21:55 | Permalien

      Merci, c’est gentil, je rougis :D !!!

  • 28 mai 2013 - 21:46 | Permalien

    J’aime beaucoup les petits plis à la taille !! Elle te va à ravir, bravo !!

    • Marjolaine
      28 mai 2013 - 21:54 | Permalien

      Merci !! J’aime particulièrement ce détail moi aussi :) qui a dit qu’on avait besoin de s’embêter avec des fronces ?!!

  • 29 mai 2013 - 12:45 | Permalien

    Superbe: La robe et toi!
    Je note l’idées des plis plats. Ma prochaine robe a aussi des fronces à la taille qui me plaisaient moyennement tu viens de me donner la solution!
    Tu as fait 3 plis plats de part et d’autre du milieu devant et idem derrière?
    (encore faut-il que j’arrive à faire un pli plat par contre!)

    • Marjolaine
      29 mai 2013 - 13:38 | Permalien

      Merci Laurianne, c’est trop gentil !!! Pour les plis, effectivement je les ai fait au dos comme au devant, étant donné que c’est la même pièce de patron pour les deux. J’ai mesuré la largeur des panneaux de jupe, et la largeur du bas du corsage, comme ça la différence m’a donné combien il fallait absorber (j’espère que c’est clair !).
      Pour les plis c’est très simple, imaginons que tu aies 24 cm à absorber et que tu veuilles faire deux plis de chaque côté (soit 4) : ça fait 24 / 4 = 6cm par pli. Donc chaque « côté » du pli fera à 3 cm. J’ai fait les premiers plis à 5cm des côtés de jupe.
      Il faut juste faire quelques essais (en fixant avec du fil à bâtir, pas des épingles, car ça bouge) pour s’assurer que visuellement, les plis ne sont pas trop grands, pas trop petits ou pas trop rapprochés.
      Et voilà !

  • Sophie
    30 mai 2013 - 12:22 | Permalien

    Bonjour Marjolaine,
    Pourrais-tu indiquer quelle quantité de tissu tu as utilisé pour faire la robe avec ces modifications?
    J’avais déjà envie d’essayer ce patron mais je trouve ta version encore plus jolie que l’original et je rejoins les autres commentatrices: tu la portes vraiment très bien!
    Merci.

    • Marjolaine
      30 mai 2013 - 13:57 | Permalien

      Bonjour Sophie ! Merci ! Pour cette robe j’ai utilisé un peu moins de deux mètres de tissu, laize de 140. Je te conseille de te lancer, elle est très agréable à coudre !

  • Mimie joie
    30 mai 2013 - 13:25 | Permalien

    Absolument ravissante! Ce petit air rétro est exquis !

    • Marjolaine
      30 mai 2013 - 13:56 | Permalien

      Merci beaucoup !! Le rétro, une valeur sûre ;)

  • Sophie
    1 juin 2013 - 11:32 | Permalien

    Merci beaucoup pour la réponse! Bon week-end!

  • Mrs padawan
    2 juin 2013 - 13:31 | Permalien

    Elle est sublime! Bravo à toi! Elle te va comme un gant!

  • Co
    3 juin 2013 - 16:17 | Permalien

    Bonjour!
    Je débute en couture et je viens de découvrir votre blog en cherchant « blog+couture » …. tout simplement j’adooooore!!!! Vos créations, vos posts…. tout est génial! Ça donne envie de faire pleins de choses avec sa machine!
    Merci à vous pour ce blog super sympa!
    Très très jolie cette robe rétro!

    • Marjolaine
      3 juin 2013 - 20:10 | Permalien

      Merci Co ! Ca fait super plaisir ! J’ai commencé il y a trois ans, et moi aussi j’ai passé beaucoup de temps sur des blogs qui m’ont inspirée, alors je suis ravie si mon blog peut donner des envies aux couturières débutantes ! Persévérez car plus on progresse, plus on s’éclate !

  • brigitte
    15 juin 2013 - 23:09 | Permalien

    Superbe réalisation !
    Le modèle colle parfaitement avec le tissu et les plis.
    Et elle est superbement portée !

  • Pingback: Pinterest, du bleu et des chaussures

  • celine
    2 juillet 2013 - 18:08 | Permalien

    ta robe est superbe et le tissu aussi et les plis à la place des fronces une superbe idée!
    Je voulais me faire cette robe également j’ai recopier le patron laver le tissu choisi mais je n’est rien compris aux explications burda des empiècements devants.

    • Marjolaine
      3 juillet 2013 - 10:34 | Permalien

      Bonjour Céline, qu’est-ce qui te pose problème exactement ? Quand on a du mal avec les explications Burda, il faut généralement regarder les numéros sur les pièces de patron, qu’il faut faire correspondre : ça aide ! Cela dit, je me souviens que sur ces empiècements, il faut être assez minutieux sur les coins (bien les cranter) pour une belle finition. Si jamais tu cherches une réponse plus précise, écris-moi par mail. Bon courage !

  • Chantal
    22 juillet 2013 - 00:06 | Permalien

    Qu’elle te va bien. Je note également l’astuce des plis. Je suis tentée pas ce genre de robe mais je ne suis pas sûre que ma morphologie soit compatible avec ce style de robe… À suivre …

    • Marjolaine
      22 juillet 2013 - 10:38 | Permalien

      Merci Chantal ! Je pense que cette robe peut être flatteuse pour plusieurs types de morphologie, avec sa taille haute et sa jupe ample. C’est typiquement le genre de vêtements que je n’aurais pas pensé porter avant de coudre !

  • 2 août 2013 - 19:29 | Permalien

    Magnifique, je la trouve sublime. Elle te va tellement bien! J’ai soudain une envie folle d’avoir la même! Je vais donc me lancer…Quelle merveilleuse idée de virer la doublure et de faire des plis. J’espère vraiment y parvenir. En ce qui concerne les plis tu as fait des plis de combien de cm (je prendrai la taille 38 aussi et avec 3 plis je trouve que c’est très beau). Je suis tombée par hasard sur ton blog en cherchant des avis sur ce modèle de robe. Bravo pour ce que tu fais.
    Ah, au fait, moi j’adore avec les chaussures et la ceinture bleue.
    Versioncoton.

    • Marjolaine
      3 août 2013 - 19:36 | Permalien

      Merci beaucoup, ça me va droit au coeur ! :) Elle n’est vraiment pas difficile. Un peu d’application pour bien monter les empiècements du devant du buste, c’est tout. Pour les plis, c’est vraiment simple. De mémoire, je crois qu’ils font 3 ou 3,5 cm repliés (c’est-à-dire 6 ou 7 cm, que le pli partage en deux). J’ai aussi dû m’y reprendre à plusieurs fois pour trouver la bonne distance depuis le bord. Je crois que j’avais fait le premier pli à 5 cm du bord, et ensuite les autres sont espacés d’environ 3,5 ou 4 cm. Un conseil, teste en bâtissant tes plis (au fil, pas aux épingles : ça bouge) et tu verras si leur disposition te convient. Bonne couture !

      • 15 août 2013 - 11:03 | Permalien

        Merci merci pour toutes ces astuces. Je ne réponds que maintenant, j’étais en vacances…Effectivement, je vois en faisant la robe que le haut est périlleux…Pas évident de soigner les empiècements du devant. Chez moi ça fait un peu un bec…Je n’arrive pas à mieux faire!!! Donc je te félicite encore plus pour la tienne, ton haut et tes empiècements sont parfaits!

      • 25 août 2013 - 14:35 | Permalien

        Bonjour, voilà, j’ai fini ma robe 133!! Je n’ai finalement pas fait les plis car j’ai cousu un bas différent qui était parfaitement adapté au buste. Elle est visible sur mon blog.
        J’ai effectivement eu du mal pour les empiècements poitrines mais je me suis bien appliquée. Merci, c’est grâce à toi que j’ai redécouvert ce modèle.
        @.

  • 4 août 2013 - 08:54 | Permalien

    Superbe !!!

  • 22 novembre 2013 - 13:24 | Permalien

    Bonjour, tres tres jolie robe !! malheureusement je n’arrive pas à trouver le fameux n° d’aout 2012, aurais tu un tuyau ?
    Avec tous mes remerciements !
    Garance

  • Pingback: Dr. Camille | Attack of the seam ripper

  • Pingback: Docteur Mamie | L'attaque du découd-vite

  • 7 mars 2014 - 17:32 | Permalien

    Je découvre ton blog avec cette création, et je dois dire que je suis enchantée, je vais de ce pas dévorer le reste!
    J’adore ton univers, et ta robe te va magnifiquement bien!

    • Marjolaine
      8 mars 2014 - 21:24 | Permalien

      Merci beaucoup ! Je suis un peu dans le creux de la vague niveau couture et blog en ce moment, et ton message me touche ! Ca va me remotiver, je vais m’y remettre :)

  • 7 mars 2014 - 17:47 | Permalien

    Très jolie version, c’est une très bonne idée les plis comme tu les as faits au lieu des fronces (je garde ça en tête). Le tissu est adorable !

    • Marjolaine
      8 mars 2014 - 21:23 | Permalien

      Merci beaucoup ! Comme quoi la paresse est parfois une bonne source d’inspiration :) J’adore ce tissu mais qu’est-ce qu’il froisse !

  • Aline
    20 mars 2014 - 11:32 | Permalien

    Super les plis à la place des fonces, cette robe me faisait de l’œil mais je suis pas fan de l’effet montgolfière qu’entraine les fronces.. très joli, le tissu comme les changement. Bravo

  • 24 mars 2014 - 21:51 | Permalien

    Magnifique !
    les deux, la robe et la couturière dedans (as tu fini de te minimiser comme ça, tu es à croquer dans ta robe et tout le monde ne peux pas être blonde, ça serait d’un triste et moi je me bats avec des cheveux châtains trichés en roux pétant qui ne sont jamais ni lisses ni bouclés)

    bon donc tu as viré les fronces, bonne idée, c’est beaucoup plus net sans et sûrement moins casse pied à faire
    (je viens de me battre avec des fronces et me demande si je ne vais pas refaire ça en faisant des plis régulier des deux côtés) parce que mine de rien les fronces de droite sont pas exactement comme celles de gauche, et les fronces de l’épaule gauche pas vraiment sur le même rythme que celles de l’épaule droite)

    et tu as viré la doublure, et ta robe tombe bien…
    donc là je ne sais plus si je fais la doublure pour la mienne ou pas… parce que je me suis attaquée à un patron butterick vintage le B5159 et je n’arrive pas à comprendre si je suis supposer couper la doublure exactement comme la robe et faire les ronces et tout pour la doublure aussi… mais mon mari a peur que mon crêpe de laine soit un rien trop transparent en haut… donc … je cherche

    bises
    et bravo encore pour cette magnifique robe

    sinon une question, les poids, tu as calculé pour qu’ils tombent pile poil bien en face les uns des autres ou tu as coupé ton tissu et les poids marchent bien facilement ?

    re bises

    Marie

    • Marjolaine
      25 mars 2014 - 14:38 | Permalien

      Merci beaucoup Marie ! C’est vrai, tout le monde ne peut pas être blonde et heureusement :) Même si on est nombreuses à essayer au moins une fois ! (même moi… oui, j’ai quelques photos-casseroles…)
      Pour les fronces, effectivement c’est bien plus simple sans. Par contre, j’ai réutilisé ce bas de robe sur un autre modèle (ma robe-bustier publiée en décembre, si ça t’intéresse) et j’ai gardé les fronces. J’ai utilisé la technique consistant à passer trois fils de fronces et indéniablement elles sont plus jolies et plus régulières. Pour ce qui est de la doublure, clairement j’ai fait dans la facilité, et en même temps mon tissu s’y prêtait bien. Si je dois la refaire… je ne sais pas, ça dépendra du tissu !
      Et sinon, non, je n’ai rien calculé quant au motif, j’ai laissé les pois se gérer tout seuls comme des grands :)

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>