Le manteau napoléonien #2020 #semaine5

… Y’a quelqu’un ? (bruit du vent dans un couloir désert).

Allez, profitons de la bonne énergie du début d’année pour reprendre le bloguisme. Et pas avec n’importe quoi : avec ce manteau de grognard napoléonien.

« Couturières, songez que du haut de cette redingote, 25 heures de travail vous contemplent. »

Il s’agit de ce patron #104 du Burda de décembre 2012 :

… Et avant d’entrer dans le vif du sujet, permettez-moi un aparté outragé. Car je suis colère, oh que je suis colère. Voyez-vous, Burda a plusieurs sites Internet, généralement un par pays, et notamment un site américain que je fréquentais assidûment depuis dix ans. Bien que tout en anglais, il était merveilleusement achalandé. On y trouvait la plupart des modèles des magazines, parfois même avec des photos supplémentaires, le métrage, les fournitures… Et surtout, les couturières amateurs pouvaient publier leurs « projets », reliés à la fiche de leur patron d’origine. Ainsi, si je prends l’exemple de ce manteau, on pouvait consulter d’un clic les photos une dizaine de réalisations différentes du manteau. Idéal pour s’inspirer, décider d’une modification, juger d’un tombé sur une vraie personne et pas sur un mannequin taillé dans une frite.

Mais par une absurde décision éditoriale, très obscurément expliquée et annoncée quasiment sans préavis, le site a été intégralement rasé et refait en quelques jours à peine. Il est désormais sur le même modèle que le site français ; une boutique toute nulle où l’on peut retrouver la plupart des patrons pochettes et magazines, avec un moteur de recherche fantasque et un historique limité. Plus aucun contenu autre, plus de projets des internautes.

BURDA ! Depuis toujours je te défends malgré tes planches à patrons plus illisibles d’année en année et tes explications totalement imbitables ! Mais là, je suis colère, je suis colère parce que je suis trahison !!!

Je me contiens mais je suis colère.

[Edit : suite au commentaire de Madeleine, je relaie son conseil. À savoir se déporter sur le site Burda russe, très bien garni ! Suivez les liens donnés dans son commentaire !]

… Fin de l’aparté. Voici qu’au cœur de l’hiver 2019-2020, j’ai donc cousu le manteau napoléonien de mes rêves. Plus que toutes les autres fringues, acheter un manteau dans le commerce m’est devenu impossible : c’est toujours cher, rarement de bonne qualité et je ne trouve jamais le modèle dont j’ai envie. Par ces temps de caillance, une vieille doudoune du commerce a fait l’intérim mais elle était tellement moche que j’avais vaguement peur de me faire ramasser par un camion-poubelle.

J’adore le style officier depuis toujours. Je le trouve tout à fait intemporel, et classe : des lignes droites, un esprit masculin, des coupes flatteuses, des détails élégants… Tout ce que j’aime.

Là, je vous invite subtilement à regarder le détail de ces poches prises dans la couture et passepoilées de rouge… C’est bon pour tout le monde ? On peut continuer ?

J’ai respecté tous les codes classiques du genre pour celui-ci : le noir, le passepoil rouge, les boutons dorés vieillis, les pattes d’épaule passepoilées, la (fausse) fente boutonnée de manche tailleur. J’ai ajouté l’incontournable martingale qui manquait au patron.

Et puisque je passepoilais à tire-larigot, j’en ai également ajouté entre la parementure et la doublure. C’est une finition que je trouve toujours très soignée pour un manteau.

Pose dite du « pervers des parcs municipaux au crépuscule ».

Pour celles que ça intéresse, c’est une taille 36 (pour mon 38, car je le voulais ajusté et Burda taille grand).

Le plus beau ? Ce n’est que du déstockage : le velours de laine = en stock. La soie imprimée « cravate » = en stock (depuis… pfiou….). Les boutons métalliques = en stock (et pourtant il en fallait 9 grands et 10 petits assortis ! Ils étaient dans une boîte de boutons en vrac achetée sur un vide-grenier!). J’ai juste acheté le passepoil et de l’entoilage. Je vous présente… Le Manteau A Dix Balles !

(… Oui parce que quand c’est en stock, je ne compte plus la valeur marchande du tissu. La comptabilité peut être une notion très subjective chez la couturière collectionneuse).

Burda donne à cette pièce le niveau de difficulté « trois points et demi / master piece ». Permettez-moi de prendre mon air le plus faussement modeste pour vous dire ah booon, master piece, carrémeeent ? j’ai pas trouvé ça si difficile moiiii… (OK je tends la joue pour ma gifle).

Il a l’air tout pelucheux comme ça, mais en fait non : il y a tellement peu de lumière aujourd’hui que j’ai totalement abusé des retouches d’image.

Non, pour de vrai ce n’était pas tellement difficile, c’est surtout que c’était long. En plus j’ai ajouté quelques détails, comme des doubles surpiqûres un peu partout … Les manches tailleur avec leur fausse fente, notamment, m’ont demandé pas mal de temps. Je pense depuis toujours, à ce sujet, que l’étape la plus délicate d’un vêtement, c’est de bien monter une tête de manche. Comme le dit très justement la citation : « On reconnaît la bonne couturière à sa capacité à bien soutenir une tête de manche » (moi, janvier 2020).

J’ai tenu le compte de mes heures de travail : 25h donc, dont 6 pour le décalque du patron (sur une planche aussi claire qu’un manuscrit en araméen), la découpe et l’entoilage des pièces.

25 heures, au fond, ce n’est pas énorme pour un manteau. Mais précisons qu’hormis une séance introductive de 2h en novembre, j’ai bouclé tout le boulot sur ces deux dernières semaines. Concrètement, j’ai enchaîné les sessions de couture avec la frénésie d’un cycliste dopé dans un col alpin : le soir, sur mes jours de repos… Mon mec est parti avec une autre, ma fille m’appelle Madame, je n’ai plus d’amis, le chat s’est installé chez les voisins… Mais qu’importe, j’ai cousu un p*** de beau manteau !

Et, fait rare chez moi, dès que je croise une connaissance, je cherche absolument à placer que c’est fait main, sans la moindre once de décence et d’humilité : « Hey, salut Machine, dis donc ça fait au moins six mois qu’on ne s’était pas vues ! Alors comment tu t’en sors de cette maladie orpheline très rare et mortelle qu’on t’a diagnostiquée ?… Hum passionnant, et sinon regarde ! T’as vu ce manteau que j’ai cousu ?! ».

Par contre, on ne va pas se mentir, mon prochain projet aura quatre coutures sur jetées… et c’est marre !

45 Comments

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    cyqlaf

    Maisssss haaaan ! Bravo à l’imperator !!!
    Il est sublime ce manteau. C’est celui de mes rêves. Quand j’aurai perdu 30 kilos et 20 ans. Oui, bon, passons.
    Et sinon, ok, à partir de maintenant-là-tout-de-suite, je t’appelle Master. Yes Master.
    & j’aime bien ton système de compta. Il est simple et pratique. Yes Master.
    En tout cas, une belle pièce, je bave un peu – beaucoup – passionnément – à la folaïe !!!!
    & comble du bonheur, il te va … hyper bien.
    Bref, c’est beau à se taper le cul par terre. A se damner, pardon Maître. Yes Master.
    & ta coupe de cheveux est vraiment et définitivement sympa !!!

  2. 4
    Les Bibous

    Ahlalalala je le connais ce patron! J’avais flashé dessus à l’époque, et puis j’ai ouvert la planche, j’ai vomi et je l’ai revendu…

    Je suis aussi une grande fan de ce style de manteau, merci de l’avoir crée rien que pour que nous puissions l’admirer: il est magnifique.

    Et ce verbe madame, ce verbe, me voilà morte de rire devant mon écran, ma maisonnée me regardant avec le sourcil levé « maman vire folle », meuhhh non je lis Sabali!!

    • 5
      Marjolaine

      Hoooo merci beaucoup! Eh oui, il y a quelques pièces comme ça dont on traîne l’envie pendant un moment ! J’avoue que le plus pénible, c’était vraiment la décalque des pièces… Shame on you Burda!

  3. 6
    Axetoile

    Mazette, ça c’est du manteau! Ça valait bien les 25h passées dessus (au final une journée quoi, c’est pas tant que ça). Sinon j’adore toujours autant te lire.

  4. 8
    Amelie

    Superbe comme d’habitude. Je rêve de me faire un manteau en laine doublé soie car en terme de Chaleur c’est clair que c’est le top mais contrairement à toi je n’ai rien en stock et donc je vais devoir comptabilité mes dépenses .
    Car j’ai le même mantra « … parce que quand c’est en stock, je ne compte plus la valeur marchande du tissu…  »

    Merci aussi pour ta plume .

    • 9
      Marjolaine

      Merci ❤️ je suis d’accord, laine + soie c’est imbattable ! J’avoue que j’ai eu la chance d’avoir un ex beau père qui était allé au Vietnam, et qui m’avait ramené des kilomètres de soie je ne suis plus avec son fils depuis pas mal d’années, et pour autant je n’ai toujours pas écoulé le stock !

  5. 10
    Francoise W

    Ce patron me fait de l’œil depuis qu’il est sorti mais je ne suis jamais passée à l’acte, va savoir pourquoi. En tout cas bravo pour la réalisation, il est magnifiquement réinterprété. Et aussi bravo pour le coup de plume, j’ai bien rigolé en lisant ce post. Merci de nous régaler de tes aventures couturesques : c’est rafraîchissant par les temps qui courent !

    • 11
      Marjolaine

      Merci bien ! Un manteau rafraîchissant… Oui, on est nombreuses à avoir reculé devant cette réalisation, au final plutôt accessible à condition d’être méticuleuse !

  6. 12
    Lise

    Mais mais mais…. que c’est beau! Et franchement, 25h douche comprise je trouve pas ça énorme pour un manteau (chapeau).
    Il sera pour moi le manteau de monsieur Manatane, grande classe

  7. 14
    Jalyla

    Ton manteau représente tout ce que j’aime, un beau tissu, une belle coupe cintrée et un prix défiant toute concurrence. Et de plus un Burda, avec des explications de plus en plus laconiques et des planches de plus en plus enchevêtrées…mais bon quand on aime, on persiste!

  8. 16
    Arno Strobl

    Comme tu t’en doutes je ne suis pas un passionné de couture, mais c’est tellement bien écrit que je me suis régalé à lire tout ton texte 🙂
    Oh ! Et ton manteau est superbe. Bravo !

    • 17
      Marjolaine

      Comment, tu n’es pas passionné de couture ?!… Étonnant ! Double merci d’être passé quand même alors, et si le Master de la répartie me valide, je peux mourir tranquille ! (mais plus tard)

  9. 18
    Eliflo

    Superbe. J’avais repéré ce modèle car je suis aussi une aficionada de Burda mais comme Cyclaf, ce n’est plus pour moi, hélas! Bravo pour ce très beau travail!

    • 19
      Marjolaine

      Merci ❤️ pour le coup, au vu de la ligne droite et longue, moi je pense au contraire qu’il pourrait être flatteur sur pas mal de silhouettes différentes, et l’âge importe peu ! C’est la magie des classiques

  10. 24
    violette

    oui oui y’a quelqu’un lol
    voila c’est bien plus facile sur le PC pour te lire. avant de revenir puisque j’avais commencé ma lecture sur le téléphone, je suis allée faire un tour sur tes autres coutures.
    mise a part qu’elles sont très sympa, j’ai plus passé mon temps à me poiler, bravo pour ton humour c’est un régal de te lire.
    mais revenons a ce manteau franchement il est superbe ! moi qui planche sur burda depuis peu je me suis rendue compte que les anciens modèles de on va dire 2000 a 2010/15 sont franchement sympas par rapport a ces dernières années du coup j’ai acheté quasiment que des vieux que je trouve parci parla. ils ont dans leurs belles années ( 2000/2010/15) quelques patrons de manteaux très très intéressant mais pas que 😉
    pour ce qui du site comme je te l’ai dis sur FB je regrette aussi leur choix d’avoir supprimer toutes ces données qui enrichissaient ce site j’y avais trouvé des explications sur de vieux modèles que je ne retrouve plus 🙁 mais quelle idée leur a pris !! ??? j’imagine que sauvegarder tout ça devait être trop compliqué pour leurs webmasters chevronnés maintenant il nous reste la version russe et allemande et je suis pas allée voir chez les UK
    mais on est vachement lésée ils ont des hors séries ou des livres avec plusieurs patrons qui ne sortent pas ou plus ici ou que je n’ai pas vu.
    ma foi c’est dommage mais c’est comme ça !

    • 25
      Marjolaine

      Merci d’être venue et pour ton message ! Pour ma part ma collection de Burda commence en 2009 jusqu’à aujourd’hui, je confirme qu’il y a beaucoup de modèles intéressants sur le début de la décennie 2010. Et puis surtout on ne peut pas réinventer l’eau chaude tous les mois, donc il y a des modèles similaires que j’ai souvent revus passer au fil des années J’avoue que je n’ai pas compris leur stratégie pour le site, qui est assez con pour supprimer d’un coup toute une communauté qui vit hyper bien depuis des années ?!! Si j’avais le temps je recréerais une vraie communauté active de Burda Addicts, mais bon… J’ai pas le temps, j’ai couture

    • 29
      Marjolaine

      Merci beaucoup ! J’adore ce détail du passepoil intérieur, je trouve que c’est THE finition classe sur un manteau, même si on ne la voit que quand je l’ouvre façon « pervers pépère » 😀

  11. 30
    Mathilde

    Bonjour,
    Je découvre votre manteau et par la même occasion votre blog et votre verbe et… wahou !!!! et merci ! C’est le manteau de mes rêves… mais bon le décalcage à la loupe… bof bof alors merci de l’avoir cousu et de l’avoir partagé 😉
    et je m’en vais profiter de vos autres ouvrages.

    • 31
      Marjolaine

      Merci beaucoup pour votre passage et votre message 🙂 c’est sûr que coudre Burda demande un peu d’abnégation, mais une fois cette étape passée, tout s’emboîte toujours bien !

  12. 33
    Mademoiselle M.

    Ton manteau est superbe! Et ces finitions aux petits oignons… Bravo! Ça fait tellement plaisir de voir des réalisations issues de Burda. Je ne savais pas pour la fermeture de burdastyle.com, c’est vraiment dommage, moi aussi j’y ai eu un compte pendant des années… C’était vraiment pratique pour voir des versions des patrons…

    • 34
      Marjolaine

      Merci ! Je suis très Burda, c’est même mon fournisseur principal (et souvent exclusif) de patrons ! Même si je leur en veux carrément pour le saccage de leur site…
      En tout cas merci beaucoup de ton passage et de ton gentil message

  13. 35
    AtelierdeClaire

    Pour commencer, je comprends ta colère pour la fermeture et le grand remaniement de Burda US. J’y allais souvent et j’avais un compte sur lequel je partageais mes humbles réalisations … je suis dégoûtée que tout ce « patrimoine couturesque » -n’ayons pas peur des mots- ait disparu …
    J’ai aussi appris récemment l’arrêt de la diffusion de Burda style au Brésil, pays où la couture est pourtant une activité très répandue . Les filles que je suis là bas sont plus que dépitées.
    Bref … pour en revenir à ton manteau : je m’incline à genoux, il est splendide ! Et j’ai au passage bien rigolé avec le récit de son élaboration ! 25 h, c’est à la fois beaucoup, mais pas tant que ça, pour une telle pièce, donc vraiment : chapeau ! (bicorne bien entendu)

    • 36
      Marjolaine

      Je suis tout à fait d’accord ! C’était du patrimoine, une communauté couturière qui avait un contenu important et intéressant et ils l’ont saccagé… Je n’arrive pas à comprendre pourquoi !!
      Merci pour ton avis sur le manteau… Je file coudre le bicorne

  14. 39
    Madeleine

    Je vous conseille fortement de découvrir au plus vite le site Burda russe (en espérant qu’il ne disparaisse pas lui aussi !), qu’on peut apprécier sans connaître un mot de russe. Il est depuis longtemps encore plus animé et fréquenté que le site anglophone et beaucoup mieux fait puisqu’on y retrouve tous les modèles (classés par année et pas no) et toutes les réalisations (qui sont nombreuses du côté russe). Pour voir les réalisations du même patron, c’est par ici : https://burdastyle.ru/fotoforum/pattern/burda-2012-12-104/
    Pour retrouver un autre modèle, il suffit de corriger l’adresse en changeant l’année et le mois de publication ainsi que le no du modèle qu’on souhaite voir. On peut aussi naviguer par année de publication et par no à partir de cette page (les réalisations des couturières sont au bas de la page de chaque modèle) : https://burdastyle.ru/zhurnaly/

    • 40
      Marjolaine

      Merci Madeleine ! Super plan que je vais ajouter à l’article. Je connaissais déjà le site Burda russe et j’avais remarqué qu’il était plus riche. En espérant, comme vous dites, qu’il ne soit pas dézingué à son tour !

  15. 43
    Nadine

    Magnifique , je l’adore !!! Bravo et la tête de manche …. une œuvre d’art ! Moi pour ce must de la couture fait main c’est la cigarette qui m’a sauvée ce qui pour une fille comme moi farouchement opposée au tabac est une gageure !
    Et si tu ne connaît pas le site de pattern cissors Clothilde https://patternscissorscloth.com/tricks-of-the-trade-2/, je te le conseille impérativement, cela regorge d’astuce pour le montage d’un manteau notamment (Grace a elle par ex j’attache sous l’aisselle les valeurs de couture du manteau et de la doublure et ça change tout en confort )

Répondre à Arno Strobl Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.