Rien à cirer ?

Hum. C’est qu’on entendrait presque le vent souffler, par ici.

Il faut dire que je n’avais rien cousu depuis juillet. Du coup, pour un blog couture, on se retrouve vite à manquer de matière. N’étant pas tout à fait une cuisinière accomplie (rires), je ne peux pas meubler avec ma recette du gâteau aux pommes (avec trognons inclus) ou de ma spécialité, les cuisses de canard confites et leurs pommes à la sarladaise (de chez Picard).

Du coup, j’ai préféré me taire – et me remettre à coudre. Car ne t’imagine pas que l’envie n’y est plus ! Je vais à mon rythme… Et ça y est, cette semaine, j’ai fini quelque chose !

… Mais tu ne le verras pas aujourd’hui.

Je n’ai pas encore eu le temps de prendre des photos.

… Voilà voilà.

Bon, comme je sens que je vais définitivement m’aliéner les quelques lectrices courageuses (et mon père et mon beauf’) qui me font l’honneur de passer ici de temps à autre, on ne va pas se quitter comme ça. Je n’ai pas été totalement inactive de mes mains ces dernières semaines. En fait, je me suis même découvert un nouveau centre d’intérêt : cirer des trucs.

Pour mon anniversaire, pendant que j’étais en vacances chez mes parents cet été, mon p’tit papa (qui sait tout faire) m’a fabriqué une table basse. Une belle bête en sapin, d’un mètre sur un (ma 106 a bien apprécié le voyage retour vers Paris avec le monstre à l’arrière), dont j’ai totalement, mais alors totalement pompé le modèle sur Pinterest (… sauras-tu retrouver l’originale sur mon compte Pinterest ? invitation déguisée à aller me suivre là-bas : j’aime bien avoir des abonnés, plus de gens suivent mon compte et plus je me sens investie d’une mission de bon goût).

Donc, lui, il l’a fabriquée les doigts dans le nez en quelques heures à peine, mais ensuite il fallait lui donner sa couleur, son fini. Là-dessus, ma p’tite môman m’a donné un cours accéléré de transformation d’un meuble en utilisant toutes sortes de cires.

Une fois de retour chez moi, j’ai donc acheté des cires, attrapé mon courage à deux mains, fait des tests sur les parties invisibles de la table, et me suis lancée.

Voilà le résultat avant-après :

01 - table basse - sabali blog couture

Oooh ! Aaaah ! Mais qu’elle est belle !! Et encore, là elle est toute nue, sans les petites plantes et les objets qu’elle accueille désormais (… et le bordel que sa vaste surface permet, hélas, d’y déposer en nombre) .

Oui, je suis amoureuse de ma table basse. Et incroyablement fière du résultat que j’ai obtenue pour une première (Modeste : mon deuxième prénom).

Tiens, comme je te parle, j’ai présentement les pieds posés dessus, et je crois que je l’aime encore plus qu’il y a deux minutes.

Enhardie par cette satisfaisante expérience, j’ai décidé de réitérer avec une petite travailleuse à couture trouvée sur une brocante en juin dernier. Elle était trop mignonne avec ses lignes rétro, mais très sale, d’une couleur assez insignifiante et s’ouvrant mal, la rouille ayant recouvert les vis.

Je l’ai nettoyée, démontée, poncée et j’ai plongé la visserie rouillée dans un mélange de jus de citron et de gros sel (ça marche pas mal, il faut juste attendre plus longtemps que moi, qui étais impatiente – et qui ne voulais pas des vis totalement nickel, pour aller avec le côté rétro de la travailleuse).

05 - boite à couture - sabali blog couture

Comme je suis du genre impulsive (je m’y suis mis un lundi matin, entre le petit déj’ et la douche, juste parce que je venais de passer devant), je n’ai pas pensé à prendre de photo AVANT le démontage. Mais enfin tu peux juger (à peu près) de la couleur sur les côtés du fond, pas encore poncés sur cette photo.

Quelques heures de ponçage, cirage et peinture plus tard (la douche a attendu, au final…), je suis arrivée au résultat que je voulais. Nouvelle photo avant-après (pour l’effet dramatique) :

04 - boite à couture - sabali blog couture

Sur le bois poncé, j’ai peint un motif de chevrons à la peinture turquoise (j’avais envie de ce motif depuis un bail, merci Pinterest une fois de plus). Pour ce motif, j’ai créé un pochoir dans du carton, et j’ai peint à traits rapides avec peu de peinture pour un effet un peu estompé. J’ai ciré par-dessus, pour les effets (un peu blanchi, un peu noirci…).

03 - boite à couture - sabali blog couture

Piétinons une fois de plus la modestie : je l’adore aussi, celle-là. Je trouve que ce petit motif de chevrons a préservé le côté vintage de sa forme, avec une touche de pep’s en plus.

02 - boite à couture - sabali blog couture

Par contre, je ne l’ai pas encore bien organisée à l’intérieur. J’ai une autre travailleuse, également trouvée en brocante, que je dois également rajeunir. Il y a plus de boulot sur l’autre, qui est plus grande, et qui a une partie cassée (merci le chat) que je dois recoller. Quand celle-là sera refaite, je pourrai enfin laisser libre cours à ma maniaquerie et organiser les boutons par couleur, les fermetures éclair par taille et les mètres de biais par mignonnerie (c’est-à-dire d’un côté les Liberty, de l’autre côté tous les autres).

Et puis surtout, j’ai désormais envie de relifter tous mes meubles. Cirer, c’est très rigolo. C’est facile, ça donne de jolis effets, ça sèche vite (moi qui me fous de la peinture partout rien qu’en ouvrant le pot, j’aime) et ça donne un fini tout doux et bien protégé au bois.

Mais je n’en oublie pas la couture pour autant. J’ai environ mille trucs sur le feu. Autant dire des choix cornéliens en perspective, vu le ratio envies/temps libre.

Allez, reviens la semaine prochaine : promis, t’en verras, de la couture !

PS. J’ai failli oublier de vous demander : est-ce que vous recevez des spams ayant pour origine « Sabali » et proposant du vous vendre du Viagra et toutes sortes de produits dont on devine la faible utilité ? Parce que moi, oui, et j’aimerais bien savoir si mon blog a été piraté ou quelque chose du genre… Merci de vos retours !

11 Commentaires

  • 28 septembre 2013 - 09:59 | Permalien

    Ooooh c’est tout beau dis donc!!!♥ Beau boulot 🙂
    Quand je serais bien installée, c’est totalement le genre de trucs que je tenterais^^

    (et sinon, aucun spam de mon côté^^)

    • Marjolaine
      28 septembre 2013 - 17:37 | Permalien

      Merciii ! et merci pour la réponse pour les spams, en fait je crois que ça doit être juste moi, par l’intermédiaire du formulaire de contact ! Vive les interwebs !

  • 28 septembre 2013 - 12:26 | Permalien

    Bien sympas tous ces bricolages!!
    Je suis impatiente de voir ce que tu as cousu 😉
    (et hop, une abonnée de plus sur ton pinterest…)

    • Marjolaine
      28 septembre 2013 - 17:38 | Permalien

      Hé hé, ma subtile technique de manipulation mentale fonctionne, je suis un génie du mal 🙂 Bon ben on se voit là-bas aussi alors 🙂

  • 28 septembre 2013 - 14:44 | Permalien

    J’aime beaucoup la travailleuse, j’en ai deux laissées brutes mais vivement un appart plus grand pour agrandir ma collection !

    • Marjolaine
      28 septembre 2013 - 17:39 | Permalien

      Merci ! Moi aussi j’aime les travailleuses, il y a peu j’ai visité un musée de traditions populaires en Allemagne, et il y avait une travailleuse très ancienne dans une pièce, je me suis fortement retenue de la piquer 😀

  • 29 septembre 2013 - 13:23 | Permalien

    Comme je fais partie des fans de ta prose et de tes créations, je me dois d’intervenir !
    Même si ce n’est pas de la couture, tout cela est bien chouette (la table basse, vraiment, vraiment à mon goût) alors non, pas de culpabilisation. Vivement la suite.
    Et au passage, merci de me faire rire !
    Au plaisir sur la toile !

    • Marjolaine
      29 septembre 2013 - 17:21 | Permalien

      Merci Lul ! Ca me déculpabilise en effet, ce dont je dois me méfier, car ça laisse le champ beaucoup trop libre à ma procrastination !

  • mamounette
    30 septembre 2013 - 20:39 | Permalien

    Joli travail!!!
    On commence par une travailleuse et on patine tous les meubles de la maison…J’ai aussi commencé par relooker une travailleuse et tu connais la suite….

  • Raf
    9 octobre 2013 - 19:41 | Permalien

    Toujours cette modestie que te caractérise avec cette travailleuse dont les chevrons forment comme par hasard ton monogramme….(Après ça dépend le sens où l’on regarde, soit on voit des « M » pour Marjolaine, soit des « W » pour wapiti, qui est cela-dit ton nom indien… Wapiti endormi)

    • Marjolaine
      9 octobre 2013 - 20:37 | Permalien

      Damn ! Busted. Je voulais faire un motif basé sur mon prénom complet, Super Marjo (aucun lien avec Mario), mais ça aurait fait une boite SM…

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *