Toile(s) #2019 #semaine22

Je suis, moi, de ces gens qui perdent un temps fou à essayer d’en gagner.

D’abord, je ne fais jamais de toile. C’est un principe, presque.

Et puis, une fois sur deux, je fais le choix de zapper/modifier des étapes dans le montage préconisé par le patron. Eh bien tu me crois, tu me crois pas : deux fois sur deux, ce n’est pas une bonne idée.

Il faut dire, pour ma décharge, que j’ai été biberonnée aux patrons Burda, aux explications notoirement cryptiques. Il paraît que ce sont les mecs de chez Burda qui ont rédigé le plan d’accès au Graal… Du coup, pour la vie éternelle, on risque d’attendre encore un peu.

Est-ce qu’en improvisant ainsi, je gagne du temps et je trouve de meilleures solutions que la personne qui a conçu, créé, testé et fait tester plusieurs fois son patron avant de le commercialiser ?…

Je te laisse deviner.

Mais cette semaine !! Ce n’est pas une toile que j’ai cousue : c’est DEUX.

(Petit temps de pause pour recevoir modestement vos applaudissements)

Le patron, c’est le best seller Persephone Pants d’Anna Allen Clothing. Je reparlerai du patron en lui-même de façon plus détaillée quand j’aurai terminé le pantalon.

Si je me suis coltinée l’étape-toile, c’est que j’adore absolument ce modèle, et que j’aimerais en décliner plusieurs versions pour l’automne (donc la semaine prochaine).

Marque inconnue, tailles américaines… Une odeur de fail flottait dans l’air, si je partais direct dans le beau sergé prévu pour la version définitive.

Et le cercle vertueux, c’est qu’une fois que j’ai eu fait l’effort de la première toile, je n’avais tellement pas envie de perdre vraiment le temps « perdu », que j’ai décidé d’en faire une deuxième pour valider les modifs qui me paraissaient adaptées.

(Deuxième petite pause pour profiter humblement de vos regards admiratifs)

Toile numéro 1 : T6 pour la ceinture et les petites hanches, T8 pour les grandes hanches et le reste. La ceinture est validée, la taille est parfaitement emboîtante. Mais le pantalon est-il vraiment censé me rentrer ainsi dans l’entrejambe jusqu’à la muqueuse ? Mon petit doigt (et une autre zone de mon anatomie) me dit que non.

Toile numéro 2 : T6 pour la ceinture, T8 partout ailleurs et fourche rallongée de 2 cm (donc 4 au total sur toute la fourche, car la jambe de pantalon est en un seul tenant).

Verdict ? Nettement plus confortable, je pense même que j’aurais pu garder une T6 pour les petites hanches, mais ce tissu brouillon est plus fin (et transparent, oui je sais), donc on va se laisser un peu de mou (et non, je ne parle pas de mes fesses).

Seul bémol, un excès de tissu au niveau des fesses, dont je me demande s’il n’est pas dû au tissu fin et raide de la toile (un polyester à rideau). Le sergé sera plus lourd, donc je pense que ça ira.

Et comme je n’ai plus envie de coudre une autre toile, je suis même sûre que ça ira. Le perfectionnisme a ses limites, et chez moi, elles sont vite rattrapées par la flemme et le « Ho ça va, je peux le porter quand même« . Confirmation empirique à venir cette semaine quand j’aurai coupé-cousu la chose.

Separator image .

15 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Sophie

    Applaudissements, ovation générale, yeux ébahis et admiration dans bornes !! Nous sommes tous debout, début de la holla (tiens! Je ne sais pas comment ça s’écrit )
    Vive les toiles, perso, je n’aime tellement pas que je fais des toiles portables!!!
    Hâte de voir le beau sergé!!!
    Heureuse de retrouver de l’activité ici

    • 2
      Marjolaine

      Tu me fais trop d’honneur ! Surtout que je crains qu’il n’y ait pas de sergé à la fin… Réponse la semaine prochaine ! Merci de ton passage !

  2. 3
    Francoise W.

    Ça valait le coup de s’y mettre, aux toiles ! Ca n’aurait pas été possible de modifier sur le tissu definitif. Perso je fais une toile sur les vêtements ajustés et pour les autres, je mesure les différentes pièces et j’adapte. Souvent j’utilise un vêtement de référence qui me sert de guide pour l’ampleur. En tout cas, je suis impatiente de voir la suite !

    • 4
      Marjolaine

      Et bien… Peut-être que le bilan final de ce pantalon sera nettement moins positif que prévu, toile ou pas… C’est assez mal parti… J’en reparle lundi prochain ! Merci pour ton message

  3. 8
    cyqlaf

    OlaaaaAAAAAAAA !!! DEUX toiles ! La classe ! Mais au vu de la toile n°1 /* & je ne parle pas de la transparence lol !!! */, tu as bien fait d’écouter ton petit doigt !!! & après, c’est clair, qu’après en avoir fait une, on peut en faire deux.
    Par contre, on dit pas « Jamais deux sans trois ! » ??? Oui, je sais, je sors !

    • 9
      Marjolaine

      Bah c’est pourtant le chemin que ça prend… Échec complet de la versión 6 en sergé qui tombe comme un sac à patates… Je n’en ai pas fini avec ces foutues toiles ! Voire jamais 3 sans 4 à ce rythme là !

  4. 12
    Biquette

    Bienvenue dans le clan de la fesse basse (si tu veux bien) ; ça me rappelle un bermuda burda que j’ai réessayé y a pas longtemps avant de le zigouiller, horrifiée de voir que je m’étais baladée avec ingénuité deux étés durant avec une frusque qui avait exactement la même allure de dos que ta première toile. Du coup je voulais voir si tu avais d’anciennes photos de fesse pour affiner mon diagnostic mais je vois qu’on a supprimé ses anciens billets comme une blogueuse mode honteuse de ses premiers looks Camaïeu ! Et qu’il n’y a plus que des photos de charme ! (team militance du retour des anciens billets une fois le nouveau rythme de croisière trouvé)

    • 13
      Marjolaine

      Je suis contente d’être dans un clan avec toi, mais pas ravie que ce soit celui de la fesse basse !
      De toute façon, première ou deuxième toile, je dois tout recommencer, le rendu n’est pas du tout le même dans le sergé. Encore de longues heures d’ajustement en perspective.
      Et sinon, je ne vois pas ce que tu veux dire car je n’ai jamais porté de Camaïeu, je ne mets que des vêtements éthiques, bio, éco-responsables et bien sûr, parfaitement trendy…

  5. 14
    Charlotte

    De chez moi surgissent en effet applaudissements et regards d’admiration sans bornes ni limites ! 2 toiles ! Je suis à deux doigts de m’évanouir de respect. Limite ça me donnerait envie de m’y mettre. Mais, parce qu’il y a u mais, les rares fois où je fais une toile, sois ça me va bien et je regrette le temps que j’y ai passé, soit ça ne va pas et je me perds tellement dans les modifs que je finis par renoncer au patron ! Hâte donc de voir si mon erreur est dans le nombre de toiles (2, chiffre magique ?)

    • 15
      Marjolaine

      Merci Charlotte, voilà un hommage à la hauteur de cette affreuse toile verte !!!
      Et tu sais quoi : tu as 100% raison et je partage ton avis. Car comme tu pourras le lire lundi si tu repasses par ici, la toile n’a pas permis d’éviter l’échec de la couture… Donc oui, une semaine de perdue pour rien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.