Un chemisier très discret

Je te le disais dans un article précédent, j’aime les imprimés discrets.

J’en fais la preuve à nouveau avec ce coton à motif floral, un gros coup de cœur de chez Mondial Tissus. Aucune idée de ce que j’allais en faire, mais j’aimais juste trop ces grosses fleurs multicolores soulignées de noir. Par contre, ces abîmes d’incompréhension lus dans les yeux de mon homme quand j’ai fait ce chemisier… Genre : « Nooon… elle va sortir avec ça sur le dos ? »

J’ai opté pour un chemisier, plus précisément ce modèle :

Un chemisier qui donne envie de se mettre des fleurs dans les cheveux en écoutant Joan Baez

C’est avec ce chemisier que j’ai découvert que pour les hauts Burda, je taille du 36 plutôt que du 38. Celui-là est coupé en 38, et c’est plutôt vers les essayages de la fin que je me suis rendue compte de sa tendance « montgolfière ».

Je l’aurais préféré plus ajusté, tant pis, je le porte quand même. Sur un pantalon slim, ça passe, non ?

 

Le col droit (j’adore les cols droits, et de manière générale tout ce qui se rapporte au style « officier ») est souligné d’un biais noir. C’est un choix purement stylistique, et pas du tout induit par le fait qu’ayant coupé les surplus trop près de la couture, le haut du col se décousait à vitesse grand V…

… Bon, d’accord, à la base c’est un cache-misère. Mais finalement j’aime bien cette petite touche de noir qui structure un peu le col.

J’assume complètement ce chemisier bien voyant, j’aime beaucoup le porter.  Oui aux imprimés seventies ! Vive les motifs qui font mal à la tête !

2 Commentaires

  • Christine
    29 octobre 2012 - 07:35 | Permalien

    J’aime beaucoup! Et ces couleurs sont les bienvenues en ces temps maussades…

    • Marjolaine
      29 octobre 2012 - 11:41 | Permalien

      Merci Christine ! Effectivement je ne suis pas une grande fan des couleurs d’automne : marron, gris, bordeaux… ça me déprime 😉

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *