Wifi Blues, London Blues

Eh oui, c’est silencieux ici… Mais je ne suis pas retombée dans une faille spatio-temporelle non-couturistique semi-dépressive qui serait liée à une carence de printemps, de soleil, de tongs et de sessions merguez-rosé. Plus prosaïquement, c’est mon Wifi domestique qui est en rade.

Pas d’internet, pas de téléphone, pas de télé. Je vis sur la 3G de mon téléphone portable, et ce, depuis bientôt quatre semaines. Je le vis bien.

grumpy

Il y a une vieille légende celte qui raconte qu’un jour, un homme au cœur pur réussit à joindre l’assistance technique de son opérateur internet, et que s’appelerio Quezac.

Je vais t’épargner les péripéties de ma quête, mais dans les grandes lignes : comptons déjà une semaine pour réussir à contacter B*** Telecom, pour ne pas les nommer. A coups de messages sur leur page Facebook, parce que je n’ai jamais trouvé un seul numéro de téléphone fonctionnel. T’en souviens-tu, de l’époque où on tapait des chiffres sur un clavier : 01, 32 etc… et après quelques sonneries, on entendait la voix d’une VRAIE personne ? Ô glorieux temps jadis.

Ensuite, une semaine supplémentaire pour caler un rendez-vous avec un technicien – après, bien sûr, les traditionnelles réponses du community manager de B*** Télécom me suggérant de « redémarrer » ou de « réinitialiser » mon matériel. Pas con ! Ce n’est pas du tout le premier truc que j’ai essayé de faire, cinquante fois.

J’ai raté deux fois l’appel de l’assistance technique pour le rendez-vous (eh oui, j’ai un travail avec des réunions) : 48 heures entre chaque tentative. Tu as le temps de compter et recompter tes orteils chez toi, en te demandant si invoquer Satan en brûlant du laurier rose dans ton salon ne serait pas plus efficace pour faire réapparaître la douce lumière blanche du voyant Wifi.

wifi2

Bon, admettons-le : au final, si je pourris Bouygues (ces petites étoiles ne trompaient personne, hein), c’est pour le plaisir de me défouler, car leur technicien était très sympa et compétent, et a parfaitement identifié que le problème ne venait pas de chez eux… mais de ma ligne France Télécom qui a été vandalisée dans la cave. Mon hall d’immeuble est génial, je t’en reparlerai une autre fois.

Je me suis fait prêter un petit boîtier 4G en dépannage, et maintenant, j’attends le passage du technicien France Télécom. Il y a une vieille légende perse qui dit qu’un jour, une princesse au cœur noble a vu sa ligne téléphonique rétablie du premier coup et tous ses problèmes résolus quand le technicien France Télécom est passé. Pour célébrer l’évènement, son père le sultan fit organiser un banquet merveilleux, et décapiter le mec.

Tu te dirais, bien logiquement, qu’avec tout ce temps libre (plus de Netflix gniiiii), je dois coudre comme une dingue. Non pas. A dire vrai, je bloque depuis quelques jours sur le dos d’une robe, et je cherche une solution pour lui éviter le bac à recyclage. Et comme la difficulté ne me motive pas, et que je suis une procrastinatrice devant l’Eternel, j’ai laissé le truc en stand-by.

wifiOn essaiera de boucler ça ce week-end. Peut-être.

procr

En attendant, parlons des gens qui ont de vrais talents, et qui finissent les choses qu’ils commencent. C’est-à-dire ma petite sœur. J’ai l’extrême fierté de t’apprendre que la p’tite dernière de ma fratrie, 27 ans quand même, mais que je vois encore trimballer son doudou partout (ce n’est pas un souvenir – elle trimballe encore son doudou partout), est aussi un auteur publié qu’on peut ACHETER SUR AMAZON, et si tu ne me crois pas, suis donc le lien !

Ça, c’est la couverture :

London Blues

Moi, je n’ai pas de liseuse numérique, donc j’ai pré-commandé la version papier, et j’ai hâââte de la recevoir. Les premiers retours sont élogieux, et je ne dis pas ça parce que c’est la famille. Je t’invite chaleureusement à soutenir, toi aussi, la jeune création littéraire et à arroser ma frangine de droits d’auteurs qui lui permettront d’entretenir sa grande sœur (moi – oui, parce qu’on en a d’autres, des frangines) quand celle-ci sera une vieille fille sénile et incontinente – mais ouf, j’ai encore une bonne dizaine d’années avant de devoir me confronter sérieusement à ce scénario, ce qui lui laisse le temps d’écrire plein de best-sellers.

Allez, à la revoyure, on se croisera peut-être ici bientôt quand j’aurai récupéré une connexion digne de ce nom. Il y a une vieille légende amérindienne qui dit qu’un jour, un enfant mi-humain, mi-puma, mi-coquille St-Jacques fut choisi pour apporter le Wifi gratuit et perpétuel aux hommes. Mais pour cela, il devait d’abord joindre l’assistance technique d’un opérateur internet, et il se perdit à jamais dans les limbes, tandis qu’une voix lui répétait « votre temps d’attente est estimé à douze minutes – pour des raisons de qualité, cette conversation est susceptible d’être enregistrée ». Ce qui explique pourquoi, aujourd’hui, les humains sont condamnés à galérer non-stop pour une connexion internet correcte.

15 Commentaires

  • Sophie
    8 juin 2016 - 13:48 | Permalien

    rolàlà…c’est ici que je te parle d’une vieille légende cosaque…non, en fait je vais t’épargner…j’écris trop mal…mais bon je suis de tout cœur avec toi!!!! plus de netflix….heu…mais comment fais-tu, il me semble qu’une dose quotidienne est vitale chez toi? me trompe-je?

    • Marjolaine
      8 juin 2016 - 13:54 | Permalien

      Non, tu as raison ! C’était dur ! Maintenant je profite du boîtier 4G que j’exploite à fond, mais ça rame et ça planteeeeuh !! Je suis souffrance !

      J’en profite pour te féliciter chère Sophie, ton commentaire étant officiellement le MILLIEME reçu sur ce blog ! Si je m’étais bien démerdée, j’aurais organisé un truc, un gâteau avec mille bougies, une armée de pom-pom girls qui font une chorégraphie pour te remercier, mais je n’ai rien prévu… (blogueuse en carton)
      Il faut quand même bien marquer le coup ! qu’est-ce qui te ferait plaisir en qualité d’auteur (auteuse ?) du millième commentaire de ce blog ?

      • Sophie
        9 juin 2016 - 15:31 | Permalien

        YEAH!!!!!!!!!!!!!!!!! je suis la millième!!!!!
        Bah si j’osais je dirais un café à Montmartre la prochaine fois que je viens à Paris….parait que tu y traîne tout le monde….en même temps, tu ne risques pas grand chose…j’habite quand même un peu loin…mais pas trop….

        • Marjolaine
          9 juin 2016 - 16:58 | Permalien

          Bah carrément, quand tu veux :) Pour le millième commentaire je peux même t’offrir une crêpe avec !

  • 8 juin 2016 - 14:16 | Permalien

    Punaise que je me marre à chaque fois que je viens visiter ton blog. C’est pas croyable!!! Bon courage avec ton internet et tes légendes, hein?! Tu devrais bien voir le bout du tunnel un jour.
    N.B.: j’ai également le doux rêve qu’un jour je serai entretenue par un de mes frères ou mon fils (y’a longtemps que j’ai abandonné l’idée du mari).

    • Marjolaine
      8 juin 2016 - 14:27 | Permalien

      Merci la Miss Kikou, c’est sympa parce que moi, quand je l’écris, je suis toujours auto-affligée par le volume de conneries au cm² 😀
      Normalement je devrais voir le bout du tunnel lundi matin… Tel St-Thomas, j’attends de le voir pour y croire !
      Sinon, j’explore aussi le filon « neveux/nièces » pour assurer mes vieux jours, mais je crois que je ne leur fais pas assez de cadeaux pour que ce soit crédible… Ca demande un peu d’investissement !

  • Lau
    8 juin 2016 - 16:05 | Permalien

    *tripote agressivement son doudou* D’abord c’est pas vrai que je l’emmène partout ! Je suis allée aux toilettes sans lui ce matin.
    Et j’ai pas 27 ans quand même, j’ai 27 ans seulement. Nette différence !

    Mais merci beaucoup pour le coup de pub, c’est fort urbain ! (Et complètement intéressé, certes.)

    • Marjolaine
      9 juin 2016 - 17:01 | Permalien

      Bien sûr ! Je compte sur toi pour payer ma maison de retraite luxueuse quand je serai vieille et sénile ! Et surtout me rendre visite le dimanche avec Coussin !

  • Chrystye
    9 juin 2016 - 08:56 | Permalien

    Ola Courage…

  • 9 juin 2016 - 19:36 | Permalien

    Toujours aussi bien écris tes articles ! Je suis fan ^^

    Ps : le bouquin sera un cadeau pour mon frérot :) <3

    • Marjolaine
      10 juin 2016 - 09:23 | Permalien

      Merci ma loulette ! Ça fait trop plaisir <3

  • Kiki
    25 juin 2016 - 09:14 | Permalien

    Hahaha…..qu’elle tronche ce chat…où tu l’as trouvé ??????? Non mais trop rigolo…….
    Je cours acheter ton livre Lau, vu que tu as autant d’humour que ta sœur, ca n’a va pas être triste…..
    Quelle famille !!!!!
    BRAVO LES FILLES……
    Je vous embrasse
    Kiki de la Luca

    • Marjolaine
      27 juin 2016 - 17:23 | Permalien

      Merci beaucoup Kiki ! Hey oui, les soeurs Asin ont le chic pour faire parler leur plume… Chacune à sa manière ! Bises !

    • Marjolaine
      27 juin 2016 - 17:24 | Permalien

      … Ha, et le chat c’est « Grumpy Cat », un chat très célèbre sur Internet pour avoir naturellement l’air de faire la tronche en permanence… D’où de multiples détournements !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *